Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Près de 6 femmes rurales sur 10 pessimistes quant à leur avenir

Publication: Mis à jour:
RURAL WOMEN TUNISIA
Zohra Bensemra / Reuters
Imprimer

"Un sondage effectué auprès de 680 femmes rurales dans huit gouvernorats a révélé qu’environ 53% d'entre-elles ne comptent pas voter lors des prochaines élections municipales", a souligné vendredi Yosra Mkaddem, coordinatrice des projets à l’organisation I Watch.

Lors d’un point de presse tenu vendredi, à Tunis, pour annoncer les résultats d’un sondage sur "la perception de la femme rurale de son association à la prise de décision", Yosra Mkaddem a expliqué la réticence des femmes rurales par "une déception après les précédentes élections, un manque de confiance, puisqu’elles estiment que leur condition n’ont pas du tout changé, et l'éloignement".

L’intervenante a ajouté qu’environ 88% des femmes interviewées dans les zones rurales des gouvernorats de Sidi Bouzid, Gabes, Tozeur, Kairouan, Jendouba, Sfax, Sousse et Nabeul, sont convaincues que l’Etat n’est pas sérieux à propos de l’amélioration de leurs conditions de vie, étant donnée la persistance des difficultés d’accès à l’enseignement, à la santé, au financement et à la propriété des moyens de production.

S’agissant de la confiance des femmes rurales dans le gouvernement, le président de la République, l’Assemblée des Représentants du Peuple, le pouvoir local, les partis politiques et les médias, le sondage a révélé des chiffres inquiétants, a-t-elle indiqué, dans la mesure où seules 51% des femmes disent faire confiance au gouvernement, 48,3% au Président de la République et environ 56% aux médias.

Ce taux baisse davantage quand il s’agit des partis politiques (31%), des députés (30,9%), des gouverneurs (29%) et des présidents des délégations spécifiques (28,3%).

Par ailleurs, la responsable d'I Watch a signalé que la lutte contre le chômage, l’amélioration de l’infrastructure, la lutte contre le terrorisme et la garantie de l’accès à la santé, à l’éducation et aux moyens de transport, sont les principales préoccupations des femmes vivant en milieu rural.

Le sondage a, en outre, révélé que 41% des femmes interrogées se sont montrées optimistes vis-à-vis de leur avenir, 34% vis-à-vis de l’avenir de leur région et 32% vis-à-vis de l’avenir de la Tunisie.

Concernant la situation actuelle du pays, le sondage a démontré que 52% des femmes questionnées sont satisfaites de la situation aux niveaux national et régional, 48% sont satisfaites de la situation au niveau local et 60% se disent satisfaites de leurs conditions personnelles.

De son côté, Manel Ben Achour, responsable des projets à I Watch, a indiqué que l’objectif de ce projet est le renforcement de la participation de la femme rurale à la vie publique.

Le sondage a démarré en mai dernier et a été l'occasion de permettre aux femmes rurales de s’exprimer et de défendre leurs revendications, a-t-elle encore souligné.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les femmes tunisiennes en chiffres
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction