Huffpost Tunisie mg

La Compagnie de phosphate de Gafsa restera fermée "et peu importe ce que cela coûtera" affirme le député Adnene Hajji

Publication: Mis à jour:
ADNENE HAJJI
Facebook/Adnen Hajji
Imprimer

Lors de l'audition de la ministre des Énergies et des mines Héla Cheikhrouhou à la commission de l'industrie, de l'énergie et des ressources naturelles de l'Assemblée des représentants du peuple, le député indépendant Adnene Hajji s'est emporté concernant la situation du bassin minier de Gafsa indiquant que la " (Compagnie de Phosphate de Gafsa) restera fermée et celui à qui cela ne plait pas, il n'a qu'à se cogner la tête contre une montagne".

"Vous ne prendrez pas le phosphate de Redeyef et Om Larayes et peu importe ce que cela coûtera" a-t-il renchéri.

Auparavant, le député avait appelé la ministre à ne pas prendre à la légère les revendications des habitants du bassin minier affirmant qu'il a déjà proposé de nombreuses solutions pour résoudre ce problème sans jamais avoir été entendu: "Toutes les propositions que vous avez faites sont corrompues (...) Vous appelez à la lutte contre la corruption, mais la corruption passe devant vos yeux et vous venez aujourd'hui donner des leçons aux habitants du bassin minier" a-t-il déclaré aux députés présents.

Connu pour ses déclarations incendiaires, le député Adnene Hajji est militant historique du bassin minier. Aux législatives, le syndicaliste a brigué un siège pour sa liste indépendante.

Dans une déclaration accordée à Jeune Afrique le 10 novembre 2016, Ali Houcheti, directeur de la communication de la CPG a indiqué que la Compagnie de Phosphate de Gafsa ne produisait plus que 4 millions de tonnes contre 8 en 2010.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.