Huffpost Tunisie mg

L'UGTT refuse la proposition gouvernementale sur la majoration des salaires: Protestations et grève générale en vue

Publication: Mis à jour:
UGTT PROTEST
KHALIL/AFP/Getty Images
Imprimer

Alors que le secrétaire général adjoint de l’UGTT Bouali Mbarki a indiqué que le gouvernement a avancé, mercredi, une nouvelle proposition concernant l’augmentation salariale pour 2017 et propose de verser la majoration salariale, prévue au titre de l’année 2017, au mois de novembre 2017, la centrale syndicale a refusé catégoriquement cette proposition.

Dans un communiqué publié jeudi, l'UGTT rejette catégoriquement la proposition gouvernementale exprimant sa "protestation contre le gouvernement d'union nationale et ses politiques qui appellent à revenir sur des décisions signées et sur l'Accord de Carthage" et rejette "toute responsabilité" sur le gouvernement de quelconques "tensions du climat social".

L'UGTT a par ailleurs appelé à l'organisation d'un grand rassemblement devant l'Assemblée des représentants du peuple et à la Kasbah (siège du chef du gouvernement) dans un délai d'une semaine et ce afin de "faire pression sur le gouvernement".

D'après ce communiqué, l'UGTT appelle ses partisans à "se préparer à une grève générale" avant le 8 décembre prochain.

S'exprimant, mercredi, à la clôture des travaux de la conférence nationale constitutionnelle du département des Offices et des entreprises publiques, Houcine Abassi, secrétaire général de l'UGTT avait appelé les syndicalistes à faire preuve de "raison" et à faire prévaloir l'intérêt supérieur du pays en prévision d'une année 2017 qui s'annonçait difficile.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.