Huffpost Algeria mg

Des films algériens à la 4e édition des rencontres internationales des cinémas arabes à Marseille

Publication: Mis à jour:
NADIA2
Capture d'écran
Imprimer

Une soixantaine de films arabes dont des films algériens seront projetés lors de la 4e édition des rencontres internationales des cinémas arabes à Marseille qui se tiendra du 30 novembre au 4 décembre prochain.

Dans la catégorie "à l'affiche" qui présente des oeuvres de réalisateurs connus, sont prévus deux films documentaires "Algérie du possible" (Viviane Candas, 2016) et "Samir dans la poussière" (Mohamed Ouzzine), un long métrage "le puits" (Lotfi Bouchouchi, 2015) et un court métrage "L'moudja" de Amar Belkacemi.

La réalisatrice Viviane Candas revient dans son £uvre sur la vie de son père Yves Mathieu, un militant anticolonialiste et avocat du FLN à travers de nombreux entretiens avec ses compagnons de lutte.

"Samir dans la poussière" évoque le cimetière de "Sidi Amrou" situé aux abords d'une rivière sur les frontières algéro-marocaines, qui attire la population locale pour se recueillir sur la tombe d'un Saint de la région.

Le long métrage "Le puits" sélectionné pour représenter l'Algérie à la 89e édition des Oscars, propose une nouvelle approche des crimes commis par la France durant la guerre de libération en mettant l'accent sur les souffrances de la population d'un village du sud algérien assiégé.

Le film "l'moudja" est l'histoire d'un journaliste algérien établi en Europe qui décide de revenir dans son village natal dans les années 90 pour écrire sur les suicides qui se sont produits suite à des licenciements massifs et arbitraires qui ont touché la couche des travailleurs.

Dans la catégorie "cinémas émergents" le film documentaire "Babor Casanova" (2015) de Karim Sayad qui relate l'histoire de deux jeunes supporteurs d'un club sportif algérois vivant entre leur parking illégal et le stade où ils se rendent chaque week-end, sera présenté lors de ces rencontres.

Dans la catégorie "cousin(e)", ces 4èmes Rencontres internationales des cinémas arabes sont dédiées au cinéma turc "reconnu mondialement" avec la présence de la réalisatrice turque Pelin Emer qui présentera de nombreuses oeuvres à l'instar du long métrage "La Tour de guet" et du documentaire "La pièce".

Cette édition qui rendra hommage au réalisateur égyptien Salah Abou Seif (1915-1996) axera sur des films arabes réalisés en 2015 et 2016 et relatant l'histoire d'hommes et de femmes du monde arabe et d'occident qui militent pour une vie meilleure.

Parmi les films arabes programmés lors de ces rencontres, le long métrage "la mer est derrière vous" du marocain Hicham Laskri et deux films documentaires "Nous n'avons jamais été des enfants" de l'égyptien Mahmoud Sleimane et "Monumentum" du libanais Fadi Yeni Turk.

Créées en 2013 par l'association "Aflam ", les rencontres internationales des cinémas arabes visent à faire connaître au public marseillais les cultures arabes à travers l'image et le cinéma, selon les organisateurs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.