Huffpost Algeria mg

Lancement prochain d'une télévision pour l'enseignement à distance

Publication: Mis à jour:
1111111
DR
Imprimer

Une télévision dédiée à l'enseignement supérieur à distance (télé-enseignement) sera lancée prochainement, a annoncé mardi à Tizi-Ouzou le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Tahar Hadjar.

Le ministre qui a procédé à l'auditorium du campus Hasnaoua à l'ouverture officielle d'un colloque sur " L'enseignement à distance entre théorie et pratique : cas de l'expérience de l'Algérie", a expliqué que la station de cette télévision se trouve au niveau de l'Université de formation continue (UFC). " Nous attendons juste le feu vert des autorités compétentes pour entamer la diffusion" a-t-il ajouté.

Le champs d'utilisation de cette télévision, dotée de tous les moyens nécessaires et des dernières technologies, permettra de cibler un public très large et ceux souhaitant accéder à des connaissances spécialisées, a précisé M. Hadjar.

Abordant l'enseignement à distance en Algérie, le ministre a relevé que ce mode de formation constitue un couronnement de la politique de diversification et de modernisation de l'enseignement supérieur menée par son département.

Il a rappelé le lancement, à l'occasion de l'année universitaire en cours, d'un nouveau mode du cursus de graduation, à savoir le master à distance comme opération pilote au niveau de cinq établissements universitaires (Alger1, Alger3, Blida2, Constantine et Oran), ayant suscité l'intérêt d'environ 5.000 étudiants qui s'y sont inscrits.

Cette opération qui sera progressivement généralisée à l'ensemble des universités et à d'autres filières et paliers vient en soutien et en complément à l'enseignement présentiel qui permettra une utilisation plus rationnelle des ressources humaines, surtout dans le domaine de l'encadrement du rang magistral où un manque est relevé" a-t-il expliqué.

"Le manque d'enseignants dans certaines spécialités sera compensé par ce mode de télé-enseignement, comme cela se fait avec les nouvelles facultés des Sciences médicales ouvertes à Laghouat, à Ouargla et à Béchar qui reçoivent des cours dispensés à partir d'Alger, d'Oran et de Constantine en temps réel en inter-actif et en live", a ajouté le ministre.

M. Hadjar a indiqué que son département travaille sur la mise en place du cadre législatif nécessaire pour la reconnaissance des diplômes issus des mode d'enseignement à distance.

Le colloque sur " l'enseignement à distance entre théorie et pratique : cas de l'expérience de l'Algérie" qui s'étalera sur trois jours a regroupé des chercheurs issus de plusieurs universités nationales et étrangères dont le Maroc, les Emirat Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, la Libye, le Sultanat d'Oman, la France, le Soudan et l'Iraq.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.