Huffpost Maroc mg

Mohammed VI réunit une trentaine de chefs d'Etat africains

Publication: Mis à jour:
MOHAMMED VI PAUL KAGAME
Paul Kagame/Facebook
Imprimer

CLIMAT - C'est ce mercredi 16 novembre au Palais des congrès à Marrakech que s'ouvre le sommet des chefs d'État africains, organisé à l'initiative du roi Mohammed VI, dans le cadre de la 22e Conférence climatique des Nations unies.

L’événement, baptisé Africa Action Summit et annoncé en primeur par le HuffPost Maroc, se tient au lendemain du "segment de haut niveau", qui a vu se presser des ministres et chefs d'Etat du monde entier, mais aussi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Une trentaine de chefs d'Etat africains participeront à cette "première grand-messe climatique dédiée au continent africain", qui doit s'ouvrir à partir de midi. Sur place, plusieurs dizaines de journalistes africains, qui ont fait le déplacement, attendent l'arrivée des leaders du continent.

Un continent menacé

L'enjeu est de taille: sept pays africains font partie des dix pays les plus vulnérables aux changements climatiques, alors même que l'Afrique ne contribue que très peu aux émissions de gaz à effet de serre, d’après l’indice de vulnérabilité au changement climatique de 2015, établi par le cabinet britannique d’analyse des risques Verisk Maplecroft.

C'est donc pour fédérer les pays africains autour de l'importance de la lutte contre les changements climatiques, mais aussi pour baliser le terrain à son retour au sein de l'Union africaine (UA), que le royaume organise cet événement.

L'Africa Action Summit réunira également les "partenaires de l'Afrique", en l'occurrence les Etats-Unis, la France, l'Inde, la Chine, le Japon et la Russie, outre des représentants du Conseil de coopération du Golfe arabique (CCG), de l'Union européenne (UE), de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Banque mondiale, qui sont invités à "s'asseoir à la table des leaders africains", nous confie une source proche du dossier.

Et puisque cette journée est résolument africaine, la COP22 célèbre ce mercredi le "Africa Day" au pavillon Afrique. Selon un communiqué des Nations unies, l'objectif de cette journée est de discuter de la manière dont les pays africains envisagent de mettre en oeuvre l'Accord de Paris.

LIRE AUSSI: Mohammed VI réunira une trentaine de chefs d'Etat africains le 16 novembre à Marrakech