Huffpost Algeria mg

La portabilité des numéros parmi les propositions de l'avant-projet de loi de la poste et des communications électroniques

Publication: Mis à jour:
DIALING ON MOBILE PHONE
Lisa Werner via Getty Images
Imprimer

Les clients de Mobilis, Ooredoo et Djezzy pourront bientôt changer d'opérateur en gardant le même numéro, selon les dispositions de l'avant-projet de loi de la poste et des communications électroniques dont le HuffPost Algérie a obtenu une copie.

"Les opérateurs sont tenus de garantir la portabilité des numéros pour l'ensemble des abonnés dans les conditions et modalités fixées par voie réglementaire", indique l'article 100 de l'avant-projet de loi qui sera débattu prochainement au parlement.

LIRE AUSSI: Internet: La gestion du ".dz" sera confiée à l'autorité de régulation pour tenter de rattraper un grand retard

Rendre le numéro de mobile une propriété du client et non de l'opérateur, en vigueur depuis longtemps dans de nombreux pays notamment la Tunisie et le Maroc, fait partie d'un ensemble de dispositions proposées par ce texte.

"La portabilité du numéro permet d'appuyer la concurrence, et d'inciter les opérateurs à améliorer l'éventail et la qualité de leurs offres afin de fidéliser leurs abonnés", explique l'exposé des motifs du texte législatif.

Comme la plupart des dispositions de cette avant-projet de loi, la portabilité du numéro faisait déjà partie des propositions de l'ancienne loi sur la poste et les télécommunications, proposée en 2013 par le ministre du secteur de l'époque Moussa Benhamadi. Son successeur, Zohra Derdouri, avait aussitôt retiré ce projet du parlement avant qu'il ne soit déterré par l'actuelle ministre Houda Imane Feraoun.

LIRE AUSSI: Algérie Télécom: Dégroupage de la boucle locale et co-localisation pour mettre fin au monopole

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.