Huffpost Algeria mg

Les Algériens de France appelés à défendre leur religion

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Abdallah Zekri, Secrétaire général du Conseil français du culte musulman (CFCM) et Président de l’Observatoire national français contre l’islamophobie est en Algérie pour trois petits jours, juste le temps d’aborder un sujet qui reste encore sensible en France, celui de l’Islam et des actes islamophobes.

Le numéro 2 du CFCM, habitué des déclarations polémiques, avait affirmé le 17 octobre dernier que "la France était le seul pays d’Europe ou les politiques font chier les musulmans". Une déclaration qu’il assume parfaitement, et il va même encore plus loin en dénonçant le fait que le débat en France soit uniquement centré sur la question de l’islam et des questions identitaires.

Abdallah Zekri réfute l’idée de l’existence d’un islam de France et critique vertement Nicolas Sarkozy qui selon lui s’acharne sur les musulmans. Il reconnait une baisse des actes islamophobes mais considère que la vigilance doit toujours être de mise face aux menaces persistantes sur les musulmans. Et affirme dans le même moment que même si l’Algérie n’a pas un vrai rôle à jouer contre l’islamophobie en France, elle peut toutefois mobiliser les Algériens de France pour la défense de leurs intérêts, et de leur religion.

Le numéro 2 du CFCM n’oublie pas de préciser que les musulmans restent toujours les premières victimes directes ou collatérales des attentats en France, et rappelle que 35 musulmans sont morts au Bataclan le 13 novembre 2015, et 37 à Nice le 14 juillet dernier.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.