Huffpost Maroc mg

Attijariwafa bank et Nareva veulent lancer des projets d'énergie renouvelable en Afrique subsaharienne

Publication: Mis à jour:
TIMTHUMB
DR
Imprimer

GREEN BUSINESS - Le groupe Attijariwafa bank et Nareva holding, filiale de la holding royale SNI, devraient signer ce lundi 14 novembre à Marrakech une convention pour "consolider leur partenariat dans le financement des projets d'énergie renouvelable au Maroc et en Afrique subsaharienne", nous confie une source proche du dossier.

La convention sera signée entre le patron du groupe bancaire Mohamed El Kettani et le PDG de Nareva Ahmed Nakkouch, en marge de la COP22 qui vient d'entamer sa deuxième semaine.

"Nous sommes déjà partenaires dans plusieurs projets énergétiques. Aujourd'hui, nous souhaitons donner un coup d'accélérateur à notre collaboration", nous explique cet interlocuteur.

Les deux groupes sont en effet associés dans le parc éolien de Tarfaya, plus grand parc éolien du continent africain, mais aussi dans ceux d’Akhfennir, Foum El Oued et Haouma.

Selon nos informations, d'autres accords devraient être signés dans la même journée, dont un relatif au lancement du Fonds africain d'efficacité énergétique, projet porté par Attijariwafa bank pour financer des investissements d'entreprises visant à réduire leur consommation d’énergie, ainsi qu'une convention entre le premier groupe bancaire marocain et Masen pour promouvoir les instruments de financement vert.


LIRE AUSSI: Avec la centrale Noor I, le Maroc se tourne vers le soleil