Huffpost Maroc mg

Pour Lalla Hasnaa, l'action climatique passe par les bancs de l'école

Publication: Mis à jour:
LALLA
MAP
Imprimer

CLIMAT - S'engager en faveur de l'action climatique en corrélation avec l'éducation. Tel est le credo de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement.

Sa présidente, la princesse Lalla Hasnaa, qui a depuis une quinzaine d'années fait de la cause environnementale son cheval de bataille aussi bien au Maroc qu'à l'étranger, est revenue ce lundi à Marrakech sur "l’importance cruciale que revêtent l’éducation, la formation et la sensibilisation dans la lutte contre le changement climatique".

C'était à l'occasion de la session de haut niveau de la journée de l’Éducation au développement durable (EDD) sous le thème de "l’éducation, un facteur clé pour développer l’action en faveur du climat", présidée par Lalla Hasnaa en présence de Patricia Espinoza, secrétaire exécutive de la CNUCC, d'Erina Bokova, directrice générale de l’UNESCO et de Rachid Belmokhtar, ministre de l'Education.

Après le discours d'ouverture de Lalla Hasnaa, des représentants des Jeunes reporters pour l’environnement, programme phare d’éducation environnementale porté par la fondation depuis 2002, ont lancé "l’Appel des jeunes".

Celui-ci comporte neuf recommandations concoctées par les jeunes reporters issus de onze pays différents, du Maroc au Kenya, en passant par Roumanie ou le Kazakhstan. L’une des neuf recommandations sera même portée au niveau de la CNUCC.

Le programme des Jeunes reporters pour l’environnement est aujourd'hui présent dans 30 pays adhérents à la Fondation pour l’éducation à l’environnement (FEE). Au niveau du Maroc, il a d'ores et déjà vu la participation de 22.000 lycéens et collégiens.

Samedi à Marrakech, Lalla Hasnaa avait présidé la cérémonie d’ouverture de la Journée d’action des océans, organisée dans le cadre de la 22e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

LIRE AUSSI: La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement signe un partenariat avec l'Unesco