Huffpost Tunisie mg

Clôture du dialogue sociétal sur les questions de la jeunesse: Les jeunes, "pilier d'avenir du pays" affirme le ministre des Affaires étrangères

Publication: Mis à jour:
MAJDOU
Facebook/ministère de la jeunesse et des sports
Imprimer

Le dialogue sociétal sur les questions de la jeunesse du gouvernorat de Tunis a été clôturé dimanche, en présence de Khemaies Jinaoui, ministre des Affaires étrangères, Majdouline Charni, ministre de la Jeunesse et des sports, de nombreux jeunes du gouvernorat de Tunis, des cadres de la jeunesse qui ont présidé les tribunes organisées dans le gouvernorat, des représentants du commissariat régional de la jeunesse et des sports de Tunis, des délégués et députés membres de l'Assemblée des Représentants du peuple (ARP) et des représentants de la société civile.

Khemaies Jinaoui a relevé à cette occasion, l'importance de ce dialogue qui permet aux jeunes de s'exprimer librement sur leurs préoccupations, soulignant que les jeunes constituent le pilier d’avenir du pays.

Il a insisté dans ce contexte sur l'importance pour les jeunes d'avoir confiance en soi, de relever les défis et de faire preuve d''esprit d'initiative, affirmant que l'État est appelé en même temps à faire en sorte à les intégrer afin qu'ils puissent devenir des acteurs décisifs dans la croissance économique du pays.

De son coté Majdouline Charni, a expliqué que le but de l'organisation de ce dialogue avec les jeunes, est de rechercher ensemble des solutions à court et moyen terme, précisant que les propositions et recommandations issues du dialogue sociétal seront communiquées le 28 décembre prochain, à l'occasion du premier congrès national de la jeunesse.

Elle a annoncé à cette occasion, qu'il sera organisé avec la collaboration du ministère de l'Enseignement supérieur, des tribunes de dialogues afin d'approfondir les différentes questions ayant trait aux préoccupations des jeunes universitaires.

En outre, Majdouline Charni a annoncé que 31 maisons de jeunes et 19 clubs ruraux pour les jeunes et 7 centres d'hébergement seront ouverts exceptionnellement, dans les différents gouvernorats du pays précisant que ces espaces seront opérationnels avant la fin de l'année 2016.

La ministre a insisté dimanche, en marge de la clôture du dialogue social du gouvernorat de Tunis sur les questions de la jeunesse, sur la nécessité de travailler davantage afin de développer les programmes des maisons des jeunes.

Près de 3500 jeunes, la plupart des élèves du gouvernorat de Tunis ont participé au dialogue sociétal. Les tribunes de dialogue ont porté sur des sujets tels que le développement, l’emploi, la citoyenneté, la santé, la culture, les loisirs, la technologie, l’émigration clandestine, la violence et l’extrémisme.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.