Huffpost Algeria mg

Le permis de conduire biométrique et la carte électronique d'immatriculation des véhicules en vigueur en 2017

Publication: Mis à jour:
F7DD2B20FDE1E5B8F3F917CD8F92A6C9_XL
DR
Imprimer

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a annoncé samedi à Alger que le permis de conduire biométrique et la carte électronique d'immatriculation des véhicules entreront en vigueur progressivement à partir de 2017.

Intervenant lors de la rencontre gouvernement-walis, M. Bedoui a indiqué que son département ministériel poursuivra le développement des prestations biométriques et électroniques, notamment le permis de conduire biométrique et la carte électronique d'immatriculation des véhicules.

"Ces deux projets stratégiques que nous œuvrons à concrétiser avant la fin de l'année, entreront en vigueur progressivement à partir de 2017", a-t-il précisé.

L'objectif étant de se mettre en adéquation avec les objectifs des politiques nationales visant à "réduire l'impact de accidents de la route, garantir la sécurité routière et protéger l'économie nationale", a fait savoir le premier responsable du secteur.

Ces deux projets ont pour objectif également d'assurer une nouvelle prestation publique, développée et de qualité, aux citoyens loin de toute complications bureaucratiques, a expliqué M. Bedoui qui a annoncé par la même occasion l'"activation de plusieurs prestations à distance dès la mise en place du cadre opérationnel nécessaire à la signature électronique.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.