Huffpost Tunisie mg

La commission des finances rejette la levée du secret bancaire: Le bloc Al Horra se retire des discussions du projet de la loi de Finances 2017

Publication: Mis à jour:
AL HORRA
Facebook/Bloc Al Horra
Imprimer

Les députés du bloc Al Horra à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) se sont retirés, vendredi, de la séance de discussion du projet de la Loi de Finances 2017, organisée dans le cadre de la commission des Finances.

Les députés ont critiqué l’acharnement de deux mouvements d’Ennahdha et de Nidaa Tounes en vue de retirer les articles de réforme proposés par le gouvernement dans le cadre dudit projet de loi, en l’occurrence l’article dédié à la levée du secret bancaire, a fait savoir le député Abderraouf El May.

Intervenant lors de la réunion de la commission de Finances, consacrée à la poursuite de l’examen du projet de Loi de Finances article par article, le député a pointé du doigt ” le non sérieux” des deux mouvements, alors qu’ils sont les deux partis les plus représentatifs du gouvernement.

D’après lui, le fait que ces deux partis se soient opposés à ces mesures aura des répercussions négatives sur la réputation du pays, et pourrait contribuer à l’insuccès de la Conférence internationale de l’investissement, que Tunisie va organiser, les 29 et 30 novembre courant, pour l’attraction de nouveaux investisseurs.

La position d’Al Horra se veut comme une réaction face au refus de la Commission d’adopter l’article relatif au levée du secret bancaire dans sa version présentée par le gouvernement et le refus de l’article 39 du projet de la Loi de finances 2017. Le bloc Al Horra compte 23 députés à l’ARP.

Le député de mouvement Ennahdha, Mohamed Ben Salem a démenti le fait que la commission ait déformé les articles du nouveau projet de Loi de Finances, estimant que les députés du Peuple ont le droit “d’améliorer la formulation proposée par le gouvernement”.

De son côté, la députée Samia Abbou a considéré que les versions adoptées dans les articles relatifs à la levée du secret bancaire, ont vidé les articles de leur contenu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.