Huffpost Maroc mg

Hassan Aourid sort un nouveau livre sur l'islam politique

Publication: Mis à jour:
AOURID
Hassan Aourid sort un nouveau livre sur l'islam politique | Capture d'écran
Imprimer

RELIGION - Vendredi à Rabat, le chercheur et politologue marocain Hassan Aourid a présenté son tout dernier ouvrage intitulé "Al Islam Assiyassi fi Almizane - cas du Maroc". Le livre a été présenté à la librairie 3e Millénaire, en présence d'un parterre d'intellectuels, selon la MAP.

L'ouvrage avait déjà été édité en langue française en 2015, sous le titre "L'impasse de l'islamisme". C'est l'auteur lui-même qui l'a traduit cette fois en langue arabe.

Lors de la présentation de l'ouvrage à Rabat, Hassan Aourid s'est s'arrêté sur les circonstances de la naissance de l'islam politique et ses principales figures et idéologies.

Le livre est réparti en cinq chapitres. Le premier, intitulé "l'invention de la tradition", parle du "processus de l'invention de la tradition", un concept de l'historien britannique Eric Hobsbawm qui vise à consolider la cohésion sociale, à conférer un caractère légitime aux institutions et à diffuser des systèmes de valeurs et de convictions.

"Islamiser la modernité"

Le deuxième chapitre, lui, intitumé "Islamiser la modernité", est axé sur l'"idéologisation des traditions", comme l'a analysée le philosophe iranien Daryush Shayegan, en mettant en avant "la manière d'utiliser l'idéologie", a fait savoir l'auteur.

Les trois autres chapitres abordent le parcours du Parti de la justice et du développement (PJD), la modernisation de l'Islam selon Allal El Fassi, et la prégnance du salafisme.

"Il y a, aujourd'hui, une amorce de la sortie de la religion, y compris parmi ceux qui la revendiquent, comme le PJD. D'ailleurs, ce parti ne se dit plus d'inspiration islamiste. Il se présente comme un parti politique. Lors des dernières élections (ndlr, législatives), Benkirane a appelé les élus de son parti à ne pas juger les gens selon leur religiosité mais à répondre à leurs besoins", a déclaré Hassan Aourid.

"L'impasse de l'islamisme"

De même, le parti se présente aujourd'hui comme étant moderne. "Le PJD est un acteur inconscient de la sortie de la religion de la sphère politique, y compris dans les sphères de l'Etat", nous avait expliqué l'auteur dans une interview en décembre dernier, lors de la parution de son livre "L'impasse de l'islamisme".

Pour Aourid, "il y a une réflexion qui amène l'Etat, qui repose quand même sur une légitimé religieuse, à penser et à redéfinir le corpus juridique pour faire face à un certain nombre de problèmes qui peuvent survenir. Dans notre cas, cette réflexion porte sur "al muamalat" (les rapports sociaux, ndlr) et ne peut pas toucher "al ibadat" (le dogme). Et là, je pense qu'il y a un corpus assez riche qui tend à épouser la modernité".

Hassan Aourid, né en 1962 à Errachidia, est un politologue, enseignant-chercheur et écrivain marocain qui écrit en arabe et en français. Grâce à de brillants résultats à l'école, il est très tôt sélectionné pour étudier au collège royal, à Rabat, où il côtoie le roi Mohammed VI.

Il obtient ensuite une licence en droit public, un diplôme d'études supérieures (DES) et un doctorat d'État en sciences politiques.

Il a été haut fonctionnaire pendant près de vingt ans, notamment en tant que porte-parole du Palais.

Aujourd'hui professeur de sciences politiques à l'Université Mohammed V de Rabat, Hassan Aourid compte à son actif plusieurs ouvrages, dont "le miroir brisé de l'Occident".

LIRE AUSSI: Hassan Aourid appelle à la séparation de la religion de la sphère politique