Huffpost Algeria mg

Les Algériens vivant à l'étranger pourront demander les CIN biométriques sur Internet à compter du 15 novembre

Publication: Mis à jour:
OPJFACEBOOK
DR
Imprimer

Les Algériens vivant à l’étranger pourront demander leur carte d’identité nationale biométrique sur Internet à compter du 15 novembre, a annoncé jeudi 09 novembre à Paris le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui.

"Je voudrais profiter de cette occasion pour annoncer qu’à compter du 15 novembre prochain, nos concitoyens pourront, de n’importe quel consulat, s’inscrire à travers Internet pour demander la carte d’identité nationale biométrique", a-t-il déclaré lors de sa visite du nouveau siège consulat de Créteil, inauguré en mai dernier.

Il a rajouté que les Algériens installés à l'étranger ne devront présenter aucun document et ne devront s'acquitter de frais pour l'obtention de leurs cartes d'identités biométriques. "Ceux ayant déjà obtenu un passeport biométrique n’auront aucun dossier à fournir ni à payer quoi que ce soit", a-t-il affirmé, relayé par l'APS.

"Nous avons un système fiable et très léger qui nous permet de réaliser des documents sécurisés (passeports, CIN biométriques) en l’espace d’une dizaine de jours maximale", a-t-il indiqué. Il a signalé que l’administration a mis en place un dispositif pour que la CIN biométrique "soit au même niveau d’efficacité dans l’établissement des documents sécurisés".

Au cours de sa visite au consulat de Créteil, le ministre a tenu à féliciter le personnel consulaire pour les efforts fournis dans la reconversion des passeports en passeports biométriques et le personnel du centre d’El Hamiz (Alger) pour «avoir rendu efficace», a-t-il dit, la délivrance des passeports biométriques en 10 jours au profit des membres de la communauté nationale.

Il a insisté, par ailleurs, auprès des responsables du consulat, pour qu’ils densifient leurs efforts en direction des personnes qui ne sont pas encore venues récupérer leurs passeports.

Après cette visite, le ministre s’est réuni, à huit clos au siège du consulat de Créteil, avec les chefs de postes consulaires en France afin d’évaluer les efforts fournis dans l’opération des passeports biométriques.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a achevé jeudi soir sa visite de travail de deux jours en France, à l’invitation de son homologue français, Bernard Cazeneuve.

Le ministre était accompagné du directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.