Huffpost Algeria mg

105 pays ont ratifié l'accord de Paris sur le climat

Publication: Mis à jour:
15050343_1180949828641381_2112628323_N
HuffPost Algérie
Imprimer

105 pays ont ratifié jusqu’à présent l’Accord de Paris sur le climat et d'autres États parmi les 92 restants devront confirmer leurs engagements à la réunion de Haut Niveau de la COP22, a annoncé ce samedi 12 novembre 2016 Salaheddine Mezouar, président de la Conférence de Marrakech, qui a affirmé que les travaux de négociations entre les différentes parties connaissent de “véritables avancées”.

Salaheddine Mezouar et Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la CCNUCC, ont souligné lors d'un point de presse à la Zone Bleue, à Baba Ighli, les progrès accomplis à mi-chemin de la COP22.

Son président a annoncé que le nombre de pays ayant ratifié l’Accord de Paris dépasse désormais la barre des 100 pour se situer à 105 Etats, dont l’Australie ce jeudi 10 novembre. “Un succès inattendu”, a commenté Mme. Espinosa, relevant un temps record.

M. Mezouar a rajouté que d’autres pays comme l’Espagne, qui se sont déjà engagés à ratifier cet accord, devront le confirmer, voire augmenter leurs contributions lors de la réunion de Haut Niveau, prévue mardi 15 novembre 2016.

Date à laquelle entrera en vigueur la première session de la Conférence des Parties à la Convention agissant comme réunion des Parties à l'Accord de Paris (CMA 1), faisant suite à l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, le 4 novembre dernier.

mezouar

De “véritables avancées”

Des progrès à célébrer, selon Patricia Espinosa, qui confirme que “les travaux subsidiaires et informels se déroulent bien. Nous attendons avec hâte ce mardi pour nous concentrer pleinement sur la réunion de Haut Niveau”, a-t-elle indiqué.

Les négociations entre les parties connaissent de “véritables avancées sur la majorité des objectifs de la Conférence de Marrakech”, poursuivait Salaheddine Mezouar. Le président de la COP22 a notamment insisté sur les objectifs liés au renforcement des capacités et à l’adaptation des pays africains pour réduire leur vulnérabilité aux effets des changements climatiques.

Le même responsable a évoqué le lancement, lors de la deuxième journée de la COP22 de l’agenda global de l’action, par les deux championnes du Climat Hakima El Haite, Ministre déléguée marocaine Iauprès du ministre de l'Énergie et Laurence Tubiana, qu’il a tenues à féliciter

Créé en 2014 à l’occasion de la COP20 de Lima (Péru), à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), cet Agenda global de l’Action sera appliqué lors la COP22. L’initiative comprend un programme en neuf journées thématiques, portant sur les forêts, l’eau, industrie et business, les transports, l’énergie, les océans et l’agriculture.

La Secrétaire exécutive de la CCNUCC n’a pas omis à son tour de souligner la nécessité d’accélérer la mise en place de ce processus de lutte pour le climat, et l’urgence à finaliser les éléments de l’Accord de Paris avant 2018.

espinosa

Un agenda riche

Lors de ce point de presse, Salaheddine Mezouar a réitéré les engagements de la Conférence de Marrakech, “de créer un pont entre la négociation et l’action” et de mettre en valeur la créativité des acteurs non étatiques dans le combat en faveur du climat.

Le président de la COP22 a rajouté que le Maroc oeuvre à persuader les Etats d’augmenter leurs contributions (INDC) dans la réduction d’émissions nationales de gaz à effets de serre à l’horizon 2020, qui s’inscrivent dans l’objectif 2°C limitant réchauffement climatique d’ici la fin du siècle.

Il n’a pas omis d’évoquer l’épineuse question de la finance climatique, une priorité de la COP pour atteindre les objectifs de renforcement de capacités et d’adaptation. M. Mezouar a rajouté que le Maroc tente également de convaincre les Etats d’augmenter les financements et les budgets climatiques et d’accroître les innovations dans les méthodes de financements.

Il a ensuite promis une dernière semaine riche à Marrakech. Outre la poursuite des travaux de négociations, il a rappelé la tenue du sommet de Haut Niveau, “journée importante où les voies des Etats seront confirmées” et l’entrée en vigueur de la CMA 1, à célébrer en présence des chefs d’Etats et des gouvernements.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.