Youssef Chahed a rencontré François Hollande: La Tunisie a "le soutien total" de la France

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La Tunisie "a le soutien total" de la France, a déclaré jeudi le président François Hollande à l’issue de son entretien, à l’Elysée, avec le chef du gouvernement Youssef Chahed.

Lors d’une conférence de presse conjointe, Hollande a promis une coopération exemplaire avec la Tunisie notamment en ce qui concerne le volet sécuritaire. Il a cité, à ce propos, la promotion des échanges de renseignement et le renforcement du contrôle des frontières tunisiennes voisines de la Libye.

Le président français a mis en avant la détermination de l’Agence française de développement (AFD) à accompagner les futurs projets de développement en Tunisie.

Hollande a appelé les hommes d’affaires français à investir massivement en Tunisie à la faveur des atouts considérables dont recèle le pays."Avec la Tunisie, la France est toujours là pour appuyer ses efforts en matière de développement et de démocratie" a t-il déclaré.

L’appui français à l’économie tunisienne est crucial dès lors qu’il intervient au moment où le secteur du tourisme connait des difficultés après les attentats terroristes du bardo et de Sousse en 2015, a-t-il ajouté: "Une fois encore j’appelle tous mes compatriotes qui aiment la Tunisie à s y rendre".

Le président français a par ailleurs mis l’accent sur la conversion des dettes tunisiennes en investissements. Il a, en outre, promis de mobiliser le soutien nécessaire de l’UE à la Tunisie.

Youssef Chahed a expliqué qu'une partie des dettes -60 millions d'euros- sera convertie pour la construction, bientôt, d’un grand hôpital à Gafsa.

La France est le premier partenaire commercial de la Tunisie et son premier investisseur. Quelque 1300 entreprises françaises employant plus de 127 mille personnes sont implantées en Tunisie.

La France est aussi le premier pourvoyeur européen de touristes et le premier bailleur de fond de la Tunisie.

Le président du Sénat Français promet plus de moyens pour relancer le tourisme

La relance économique de la Tunisie et la lutte anti-terroriste ont été jeudi au centre d’un entretien, à Paris, entre le chef du gouvernement Youssef Chahed et le président du Senat français Gérard Larcher.

Dans une déclaration à l’agence TAP, à l’issue de l’entrevue, Larcher a réaffirmé l’attachement de la France au processus démocratique en Tunisie. Il a souligné la détermination de son pays à aider à la création de la richesse en Tunisie et à mobiliser les moyens financiers conséquents.

Selon le président du Sénat français, la rencontre a porté sur les moyens permettant de relancer le tourisme tunisien, en plus de la mise en place de mécanismes nécessaires pour encourager les hommes d’affaires français à investir en Tunisie.

La conférence internationale sur l’investissement qui aura lieu à la fin du mois, sera l’occasion de mobiliser le soutien financier nécessaire à la Tunisie, a t-il affirmé.

Volet sécuritaire, Larcher a souligné que la dégradation de la situation en Libye a eu un impact négatif sur l’économie tunisienne promettant une coopération exemplaire avec la Tunisie en matière sécuritaire, économique et culturelle.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.