Huffpost Tunisie mg

Accord tuniso-algérien de partenariat pour la promotion de l'artisanat dans la bande frontalière

Publication: Mis à jour:
ARTISANAT TUNISIEN
Office National de l'Artisanat Tunisien
Imprimer

ARTISANAT- Un accord tuniso-algérien de partenariat pour la promotion de l’artisanat dans la bande frontalière a été signé, mercredi, dans la Wilaya algérienne d’El Tarf, entre l’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Jendouba et la Chambre d’artisanat et des métiers d'El Tarf.

Le document vise à mettre en place un cadre de coopération, de concertation et d’échange d’expérience dans le domaine de l’artisanat.

LIRE AUSSI: La médina de Tunis: Un monde où règnent les arts et l'artisanat

Il prévoit, notamment, la création d’espaces d’exposition et l’organisation d’une Semaine de l’artisanat dans les deux régions.

Il s’agit, également, d’organiser des rencontres périodiques, de promouvoir l’artisanat des deux régions, de fournir l’accompagnement des artisans désireux investir ainsi que la matière première, d’organiser des sessions de formations et de créer un comité mixte pour le suivi de l’application de l’accord.

Il est à noter le retour en vogue des produits artisanaux dans les deux pays, réinventés et modernisés mais qui gardent leur authenticité. Un secteur prometteur pour l'emploi.


LIRE AUSSI:
The Souk MB: Un souk tunisien sur une plage californienne

  • La Casbah d'Alger
    Dans l’un des plus beaux sites maritimes de la Méditerranée, surplombant les îlots où un comptoir carthaginois fut installé dès le IVe siècle av. J.-C., la Casbah, située à Alger, constitue un type unique de médina, ou ville islamique. Lieu de mémoire autant que d’histoire, elle comprend des vestiges de la citadelle, des mosquées anciennes, des palais ottomans, ainsi qu’une structure urbaine traditionnelle associée à un grand sens de la communauté.
  • Les Ruines romaines de Djemila
    Djemila, ou Cuicul, située à quelque dizaines de kilomètres de Setif, avec son forum, ses temples et ses basiliques, ses arcs de triomphe et ses maisons, à 900 m d’altitude, est un exemple remarquable d’urbanisme romain adapté à un site montagneux.
  • La Vallée du M'Zab
    Le paysage de la vallée du M’Zab à Ghardaïa, créé au Xe siècle par les Ibadites autour de leurs cinq ksour, ou villages fortifiés, semble être resté intact. Simple, fonctionnelle et parfaitement adaptée à l’environnement, l’architecture du M’Zab a été conçue pour la vie en communauté, tout en respectant les structures familiales. C’est une source d’inspiration pour les urbanistes d'aujourd’hui.
  • La Kalâa des Béni Hammad
    Dans un site montagneux d’une saisissante beauté à quelques dizaines de kilomètres de M'sila, les ruines de la première capitale des émirs hammadites, fondée en 1007 et démantelée en 1152, nous restituent l’image authentique d’une ville musulmane fortifiée. Sa mosquée, avec sa salle de prière de 13 nefs à 8 travées, est l’une des plus grandes d’Algérie
  • Timgad
    Sur le versant nord des Aurès près de Batna, Timgad fut créée ex nihilo, en 100 apr. J.-C., par l’empereur Trajan comme colonie militaire. Avec son enceinte carrée et son plan orthogonal commandé par le cardo et le decumanus, les deux voies perpendiculaires qui traversaient la ville, c’est un exemple parfait d’urbanisme romain.
  • Tassili n'Ajjer
    Cet étrange paysage lunaire de grand intérêt géologique dans la wilaya de Illizi abrite l’un des plus importants ensembles d’art rupestre préhistorique du monde. Plus de 15 000 dessins et gravures permettent d’y suivre, depuis 6000 av. J.-C. Jusqu’aux premiers siècles de notre ère, les changements du climat, les migrations de la faune et l’évolution de la vie humaine aux confins du Sahara. Le panorama de formations géologiques présente un intérêt exceptionnel avec ses « forêts de rochers » de grès érodé.
  • Les ruines romaines de Tipaza
    Sur les rives de la Méditerranée, Tipasa, ancien comptoir punique, fut occupé par Rome, qui en fit une base stratégique pour la conquête des royaumes mauritaniens. Il comprend un ensemble unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, voisinant avec des monuments autochtones, tel le tombeau de la chrétienne (Kbor er Roumia) grand mausolée royal de Maurétanie.
  • Les 7 sites Algériens classés par l'UNESCO
    La Kalâa des Béni Hammad classée en 1980; Djemila classée en 1982; Timgad classée en 1982; Tipasa classée en 1982; Vallée du M'Zab classée en 1982; Tassili n'Ajjer classée en 1982; Casbah d'Alger classée en 1992.
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Cadeaux de l'artisanat tunisien
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction