Huffpost Maroc mg

Un premier pick-up marocain 100% électrique présenté à la COP22 (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
ASLAN
Un premier pick-up marocain 100% électrique présenté à la COP22 | DR
Imprimer

TRANSPORT ÉCOLOGIQUE - Après les bus électriques, le premier pick-up marocain 100% électrique est né. Le véhicule, baptisé "Aslan", a été dévoilé mercredi à la COP22, par la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL).

Ce pick-up, qui se veut écologique, est un produit du centre de technologie et d'innovation "Tamayuz Supply Chain", lancé fin 2015 par la SNTL.

Il doit permettre "à tous ses utilisateurs de profiter des dernières innovations et tendances technologiques, de confort, de puissance et de sécurité", explique la SNTL dans un communiqué. Ce véhicule connecté peut communiquer à distance des informations sur, entre autres, sa position GPS, son historique de trajets et son état de verrouillage.

Le pick-up a été développé sur la base d’une plate-forme modulaire et évolutive qui permettra de développer par la suite toute une gamme de véhicules destinés à la mobilité urbaine propre.

aslan

Chargement de la batterie à domicile

Il peut être commandé à distance pour régler sa température, assurer sa sécurité ou envoyer des messages au conducteur, précise la SNTL.

Aslan "respecte la nature et l’environnement et se charge chez soi sans nécessiter de dispositif spécifique" et peut "parfaitement être adapté aux trajets urbains avec arrêts fréquents et atteint une vitesse de 129 km/h pour des trajets extra urbains".

Pour ce qui est de l'autonomie, le véhicule est équipé de batteries rechargeables LiFePO4 de 19 Kwh "disposées de manière équilibrée sur le châssis permettant une meilleure stabilité".

Le véhicule peut être chargé sur une prise secteur 220 V en moins de 7 heures chez soi, sans nécessité de dispositif technique. Sa benne arrière permet, elle, un chargement pouvant allant jusqu’à 800 kilos avec des poignées disposées autour pour "un maintien parfait du chargement".

aslan

Aslan permet aussi d’avoir accès à toutes ses fonctionnalités à partir d’une tablette All in One. Il est possible de communiquer avec le véhicule et de le commander à distance. Selon ses concepteurs, il peut également optimiser les trajets en envoyant les nouvelles données de livraison au véhicule en temps réel et de suivre les trajets de la flotte en recevant l’historique et l’évolution de ses déplacements en direct.

Au Maroc, le transport commence à se tourner vers la durabilité. Avec la COP22, plusieurs opérateurs du secteur ont présenté leurs dernières réalisations écolos, visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Mardi 9 octobre, M'dina Bus, la société chargée de la gestion des bus casablancais, a dévoilé au public son premier prototype de bus électrique. Il s'agit d'un projet pilote devant permettre la conversion "la motorisation thermique d'un bus urbain vers un mode électrique autonome à zéro émission de CO2".

Uber, l'entreprise de chauffeurs privés, a elle annoncé le lancement d'un nouveau service 100% vert. UberGreen, qui se veut une solution de transport 100% électrique et hybride, est déjà disponible à Marrakech pour le grand public, et ce jusqu’au 30 novembre.

Alstom ou encore l'Office national des chemins de fer (ONCF) ont également présenté à la COP22 leurs bilans en matière d'empreinte carbone dans les moyens de transports.

LIRE AUSSI: