Huffpost Maroc mg

A Marrakech, même les charmeurs de serpent se mettent au vert

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INSOLITE - L'euphorie environnementale qui s'est soudainement emparée de Marrakech pour la COP22 vient d'atteindre les "hlaykis" de la place Jemaa el-Fna.

Comme le montrent les images ci-dessous, de petits commerçants de la place, mais aussi des charmeurs de serpent, utilisent désormais des mobylettes ou des tricycles équipées d'imposants panneaux solaires.

Les célèbres calèches de Jemaa el-Fna ont été, elles, customisées et mises aux couleurs de la COP22, tandis que les typiques restaurants ont changé leurs vieilles ampoules par des nouvelles à économie d’énergie.

Dès l'entrée de la ville, la police et la gendarmerie, qui ont déployé un dispositif de sécurité impressionnant, ont placé des panneaux de signalisation de limitation de vitesse surmontés de petits panneaux solaires.

  • AIC Press
  • AIC Press
  • AIC Press
  • AIC Press
LIRE AUSSI:

Suggérer une correction