Huffpost Tunisie mg

Tunisie: La taxe de 1000 dinars sur les piscines refusée par la commission des Finances à l'Assemblée des représentants du peuple

Publication: Mis à jour:
SWIMMING POOL HOME
Marcias Lemos, 57, walks by a pool in her house, with cranes and construction work for the Rio 2016 Olympic Park seen in the background, at the Vila Autodromo favela in Rio de Janeiro January 28, 2015. Street addresses jump in the Vila Autodromo favela: 39, 42, 48, 51. The missing numbers belonged to homes now reduced to rubble to make way for the Olympic Park in Rio de Janeiro. But 18 months before the Olympic Games begin, about 50 families still refuse to leave, clinging on despite increasing | Ricardo Moraes / Reuters
Imprimer

En pleine discussion sur le projet de Loi de Finances 2017, la commission des finances à l'Assemblée des représentants du peuple a rejeté l'article 30 de celle-ci, relative à une taxe de 1000 dinars aux propriétaires de piscines.

Avec 0 voix pour, 10 abstentions et 5 voix contre, la commission des Finances a décider de rejeter cette taxe annuelle qui avait fait grand bruit sur les réseaux sociaux, suite à l'affirmation qu'avait faite inistre chargé des relations avec les Instances Constitutionnelles, la Société Civile et les Droits de l’Homme, Mehdi Ben Gharbia à la radio Shems FM.

Plusieurs internautes avaient réagi entre ironie, humour et colère.

Légende: "Ne dites plus un an et une Vespa (en référence à la peine encourue pour consommation de drogue qui est d'un an de prison et de 1000 dinars d'amende, le mot "Vespa" renvoyant à 1000 dinars, le prix d'une moto de la marque) mais un an et une piscine"

Légende: "La décision d'une taxe de mille dinars pour les propriétaires de maison avec piscine...j'imagine que d'ici deux ans quand la situation du pays sera pire, l'État payera en plongeons".

Légende: "En attendant une taxe pour quiconque portant des vêtements"

Légende: "Pourquoi? Ils l'ont construit avec moi? Eh gouvernement, tu nous fais détester nos vies"

Légende: "Celui qui a une piscine devra payer le droit de gonflage!!"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.