Huffpost Maroc mg

Femmes, immigration... les promesses sociétales inquiétantes du programme de Donald Trump à surveiller

Publication: Mis à jour:
WOMEN FOR TRUMP
Femmes, immigration... les promesses sociétales inquiétantes du programme de Donald Trump à surveiller | BRENDAN MCDERMID / REUTERS
Imprimer

ELECTIONS AMÉRICAINES - On n'y croyait pas vraiment mais ça y est: Donald Trump est le 45ème Président des Etats-Unis. La victoire du milliardaire, dans la nuit du 8 au 9 novembre, est une surprise que (quasiment) aucun sondage n'a su prévoir.

Il faudra désormais surveiller, tout au long de son mandat, quelles mesures de son programme seront réellement appliquées. L'économie est aux abois face à ses promesses économiques (cliquez ici pour lire notre article à ce sujet). Mais c'est aussi le cas de ses propositions sociétales, dont plusieurs font froid dans le dos.

Droit des femmes: retour sur le droit à l'avortement

"Personne n'a plus de respect pour les femmes que Donald Trump!", estime-t-il. Pourtant, en même temps, Trump est un Président qui n'hésite pas à faire des remarques sexistes et misogynes. Propos déplacés et blagues sur l'intelligence d'Hillary Clinton, sur les agressions sexuelles, sur le harcèlement... Nombreux sont ceux ayant dénoncé les propos du Républicain, à commencer par Hillary Clinton qui estimait, après l'épisode "on peut attraper les femmes par la chatte", que cet homme ne pouvait pas devenir Président en ayant prononcé autant de propos dégradants envers les femmes.

Mais au-delà de ces mots déjà néfastes en soi, Donald Trump a déjà affiché son opinion conservatrice sur l'avortement. Pendant le 3ème débat présidentiel en septembre dernier, il a affirmé, à tort, qu'aujourd'hui, un bébé pouvait être "arraché" de l'utérus de sa mère jusqu'à la veille de l'accouchement. Donald Trump a annoncé qu'il chercherait à supprimer le droit à l'avortement dans le pays. En mars dernier, il a été jusqu'à affirmer que les femmes cherchant à avorter pourraient être "punies". Plus récemment, il a annoncé ne plus vouloir financer le "Planned parenthood", l'équivalent du planning familial en France.

Santé: abolition de l'Obamacare

C'était une mesure phare du programme de Barack Obama, elle pourrait bien cesser d'exister sous Donald Trump: le nouveau Président veut abolir l'Obamacare, la loi permettant une meilleure couverture santé pour tous. S'il va jusqu'au bout, 22 millions de personnes pourraient perdre leur assurance santé.

Il faut également souligner que Trump est profondément "anti-vaccins". A plusieurs reprises, il a relayé des informations fausses sur les vaccins et sous-entendu que les médecins mentent à ce sujet.

Immigration: un mur pour le Mexique, des expulsions massives

"Nous allons construire un grand mur, élevé, impénétrable, magnifique", entre le Mexique et les Etats-Unis, avait annoncé Trump début septembre lors d'un meeting. Selon lui, c'est même le Mexique qui financera cette construction. Ce n'est que l'une des 10 mesures de son plan contre l'immigration.

Parmi celles-ci, le renvoi des clandestins dans leur pays d'origine, un durcissement de la politique des visas, la fin du droit du sol permettant à n'importe quelle personne née dans le pays d'obtenir la nationalité américaine, ou encore une peine de prison pour les immigrants expulsés qui tenteraient de revenir.

Donald Trump a annoncé qu'au début de son mandat, il commencera à "expulser plus de deux millions d'immigrants criminels et annuler les visas de pays étrangers qui ne les reprendront pas".

LIRE AUSSI: