Huffpost Tunisie mg

De longues files d'attente devant les bureaux de vote aux États-Unis

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ETATS-UNIS - Les électeurs américains ont commencé à se rendre aux urnes ce mardi 8 novembre pour faire de la démocrate Hillary Clinton la première femme présidente des Etats-Unis ou donner les clés de la Maison Blanche au républicain et populiste milliardaire Donald Trump.

Et comme on peut le voir sur les photos ci-dessous, postés par des citoyens américains sur Twitter, l'affluence est telle dans certains bureaux de vote qu'il faut patienter longuement dans la queue avant de valider son bulletin, parfois jusqu'à 1h30.

De nombreux électeurs ont en effet rempli leur devoir de bonne heure, avant d'aller travailler. Dans un bureau de vote de Palmetto Bay, au sud de Miami, en Floride, un des Etats clés de ce scrutin, une vingtaine de personnes ont voté dès l'ouverture.

Dans le petit village de Clifton, en Virginie -autre Etat clé- les gens ont commencé à faire la queue dès 5h30 et à l'ouverture du bureau de vote 150 personnes faisaient la queue. Du jamais vu selon le responsable électoral sur place.

A New York, en plein cœur du district de Staten Island, de loin le plus républicain de New York, le bureau de vote situé dans l'école Thomas Dongan était animé en milieu de journée.

Katie Kope, jeune femme blonde de 19 ans, a voté pour la première fois. "J'étais vraiment excitée." Elle arbore fièrement son autocollant "I voted". Elle se considère républicaine, "sauf pour les questions sociales", et a voté Trump. "J'hésitais un peu entre les deux (candidats), mais je n'ai pas confiance en Hillary, donc c'est ça qui a fait pencher la balance", dit-elle.

Quelque 42 millions d'Américains, sur les près de 225 millions ayant le droit de vote, se sont déjà exprimés de façon anticipée pour éviter les files d'attente ce mardi.

Et même les stars font la queue comme tout le monde, comme Taylor Swift par exemple.

Today is the day. Go out and VOTE 🇺🇸

Une photo publiée par Taylor Swift (@taylorswift) le

Selon les Etats, une participation élevée à cette élection est annoncée dans certains cas précis comme plus profitable au camp Clinton. En Géorgie et en Caroline du Nord, une forte participation de l'électorat noir sera ainsi favorable à la démocrate. Dans le Nevada, il s'agira de l'électorat hispanique, et dans le Colorado de celui des jeunes.

La veille, lors d'un grand rassemblement à Philadelphie et après des mois d'invectives qui ont exaspéré l'électorat, Hillary Clinton avait appelé les électeurs à choisir "entre la division et l'unité, entre une économie qui marche pour tous ou seulement pour ceux qui sont au sommet, entre un leadership fort et stable ou totalement imprévisible et capable de tout mettre en danger".

Le même jour à Raleigh lors de son tout dernier meeting de campagne, Hillary Clinton avait encore appelé les électeurs à choisir sa vision d'une "Amérique pleine d'espérance, accueillante et généreuse". "Nos valeurs fondamentales sont mises à l'épreuve dans cette élection, mais ma foi dans l'avenir n'a jamais été aussi forte", avait-elle aussi ajouté.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.