Huffpost Maroc mg

Comment l'Ausim et le Clusim veulent améliorer la qualité des échanges des utilisateurs des TIC en Afrique

Publication: Mis à jour:
TIC
Imprimer

En marge des assises de l’Ausim (Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc),organisées à Marrakech du 26 au 28 octobre, Karim Hamdaoui, président du club de la sécurité de l’information au Maroc (Clusim) et Mohamed Saad, président de l'Ausim ont procédé à la signature d'une convention de partenariat.

Objectif: fixer et définir les conditions et les modalités selon lesquelles les deux associations conviennent de coopérer étroitement dans le cadre d’activités conjointes et de se consulter sur les questions d’intérêt mutuel afin d’atteindre leurs objectifs communs.

Cela passe par le développement du marché des TIC au Maroc et en Afrique à travers la publication de documents et d’études, et l’amélioration de la qualité des échanges des utilisateurs des TIC en Afrique à travers des conférences et ateliers technologiques.

Plusieurs axes de collaboration sont identifiés. Parmi eux, l’axe études et projets dédiés au développent du marché IT qui englobe les études et les projets entretenus en vue de développer le marché IT Marocain et Africain. Cet axe comprend l’élaboration et l’édition de livres blancs, documents de référence et "best practices". A cela s'ajoute l’axe conférences et ateliers technologiques qui englobe les conférences organisées par l’Ausim et le Clusim dans la région Afrique (assises de l’Ausim, conférence du Clisim, Innovation IT….).

Le Clucim est une association à but non lucratif créée en juin 2011, dont la finalité est d'agir pour la sécurité de l'information, facteur de pérennité des entreprises et des collectivités publiques. Il favorise les échanges et les communications entre les membres et contribue à leur formation, et encourage la recherche et la réflexion en matière de sécurité de l’information.

Fondée en 1993, l'Ausim se fixe comme objectifs l’échange d’expériences et d’informations d’ordre technique, scientifique et culturel entre les adhérents et ce par l'organisation de rencontres, séminaires et conférences, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger, mais aussi l’entraide mutuelle au niveau des exploitations des systèmes des logiciels et la diffusion des connaissances et d’informations relatives au secteur de l’informatique.