Huffpost Maroc mg

"Ailleurs", la traversée du désert de Othman Naciri (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CINÉMA - Après son premier long métrage "Saga, L'histoire des hommes qui ne reviennent jamais" sorti en 2014, Othman Naciri revient avec un nouveau court métrage, "Ailleurs". Ce film de 17 minutes suit les destins croisés de deux personnages au milieu du Sahara.

Le premier est Salem, un vieux nomade, ancien militant du Polisario, qui revient à Laâyoune dans le Sahara après avoir perdu sa famille dans les camps de Tindouf. Pendant ce voyage à pieds qu'il entreprend seul, il croise un Sénégalais sans papiers qui cherche à rejoindre sa famille récemment régularisée à Casablanca.

"Le projet de ce film, tourné dans la région de Ouarzazate, est né alors que je traversais moi-même le désert", explique Othman Naciri au HuffPost Maroc. "Le désert est un endroit où l'on pense qu'il ne se passe rien mais il s'y trame en fait beaucoup de choses", ajoute-t-il.

Faut-il voir dans son film un parti pris politique, alors que la question du Sahara et celle de la régularisation des migrants clandestins sont toujours d'actualité? "C'est un film volontairement neutre. Je ne me prononce pas sur la marocanité du Sahara, mais je cherche plutôt à montrer le côté humain derrière toute question politique", se défend-il.

"Ailleurs" a été sélection pour participer au festival MedFilm organisé à Rome du 4 au 12 novembre. Hasard de calendrier, le film est présenté 41 ans après la Marche verte, qui avait déjà inspiré le long métrage éponyme de Youssef Britel l'année dernière.

Le court métrage, produit par la société marocaine Blue Tree Prod avec le soutien de TV5 Monde sera diffusé sur cette chaîne dans les prochaines semaines et une avant-première est prévue à Casablanca courant décembre.

LIRE AUSSI: Youssef Britel: "Mon film sur la Marche verte n'est pas un film politique"

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les 10 réalisateurs marocains qui montent
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction