Huffpost Maroc mg

Salaheddine Mezouar: "Cette COP démarre avec un sentiment convivial"

Publication: Mis à jour:
MEZOUAR
Mezouar: "Cette COP démarre avec un sentiment convivial" | Capture d'écran
Imprimer

ENVIRONNEMENT - "Chez nous, quand il pleut la veille ou le jour d'un événement, nous considérons cela comme un signe de bon augure, puisque nous, Marocains, sommes très attachés à la nature. Je suis heureux que cette belle coïncidence ait pu se produire". À contrario du discours protocolaire livré ce lundi 7 novembre au matin à l'occasion du lancement de la COP22, c'est un Salaheddine Mezouar moins machinal qui s'est produit devant les journalistes, lors d'une conférence de presse donnée en début d'après-midi.

"Nous avons vécu un agréable moment ce matin, cette COP démarre avec un sentiment convivial", a déclaré Mezouar, qui s'est dit heureux de "constater que tout le monde s'est approprié l'expression de la COP de l'action. Il faut faire en sorte que cette prédisposition générale et cette conscience de l'urgence puisse se traduire par des dispositifs et des mécanismes qui puissent aller dans le sens d'une concrétisation accélérée" de l'Accord de Paris a, d'emblée de jeu, lâché le président de la COP22.

Si la présidence marocaine de la COP22 a une "volonté de faire de cette COP une Conférence non seulement conforme aux attentes, mais qui va au-delà", l'état d'esprit général, que Mezouar juge "extrêmement positif", peut aider à aller de l'avant. "Toutes les délégations veulent travailler avec l'efficacité souhaitée. Il y a aussi une volonté politique, qui est importante car elle fait que les difficultés qui puissent apparaître ci et là soient dépassées".

Après avoir réitéré "toutes les félicitations à la présidence française" de la COP21, qui a passé le relais ce lundi 7 novembre, Mezouar a annoncé qu'il s'efforcera "tout au long de l'année 2017 à remplir ma mission en emphase avec les attentes des Etats parties et de la communauté internationale".

LIRE AUSSI:La COP22 est officiellement lancée