Huffpost Algeria mg

E-paiement: attribution de 500.000 mots de passe aux détenteurs de cartes

Publication: Mis à jour:
PAYMENT ONLINE
Closeup businessman working with generic design notebook. Online payments, hands keyboard. Blurred background, film effect | Pinkypills via Getty Images
Imprimer

Le ministre délégué auprès du ministre des Finances chargé de l'économie numérique et de la modernisation des systèmes financiers, Moatassem Boudiaf, a affirmé dimanche que 500.000 mots de passe ont été attribués aux détenteurs de cartes depuis le lancement de la prestation du paiement électronique (e-paiement) en octobre dernier.

"A ce jour, nous totalisons 500.000 mots de passe attribués aux détenteurs de cartes et la campagne de sensibilisation débutera demain lundi à travers les ondes de la radio puis la télévision", a indiqué M. Boudiaf qui répondait aux questions des membres de la commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN) lors de l'examen du projet de loi de finances 2017 sous la présidence de Mahdjoub Bedda, son président.

Il a précisé que le retard accusé dans le lancement de la campagne de sensibilisation devant accompagner l'opération du e-paiment pour ce qui est des factures était dû aux banques qui avaient opté d'abord pour l'attribution du mot de passe puis le lancement de la campagne.

Le nombre des porteurs de cartes de e-paiement est estimé à 1.300.000 personnes.

M. Boudiaf a estimé également que les campagnes de sensibilisation visaient le rétablissement de la confiance chez le citoyen afin de l'inciter à recourir au e-paiement au regard de ses divers avantages.

"Il est primordial de réunir toutes les conditions susceptibles de recouvrer la confiance du citoyen quant à cette prestation qui s'est vu abandonnée en raison de l'inefficacité des appareils du e-paiement", a-t-il encore insisté.

En octobre dernier, la prestation du e-paiement avait pris effet au niveau de 11 banques et 9 entreprises.

La modernisation du système financier s'agissant des banques, des agences d'assurances et des centres d'information et de développement des systèmes qui permettront l'utilisation de ces informations entre les différentes entreprises et administrations représente l'"essence même de l'économie numérique".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.