Huffpost Algeria mg

Coupe de la CAF/TP Mazembe-MOB (4-1): pas de miracle pour des Crabes impuissants

Publication: Mis à jour:
BEJAIA FOOTBALL
Bejaia's Chongo Kabaso (L) vies with Mazembe's Malek Ferhat during the CAF Confederation cup final Algerian Mouloudia Bejaia against Congolese TP Mazembe on October 29, 2016 at the Stade Mustapfa Tchacher stadium in Blida. / AFP / stringer (Photo credit should read STRINGER/AFP/Getty Images) | STRINGER via Getty Images
Imprimer

Le MO Béjaïa a échoué dans sa quête de remporter le premier titre international de son histoire, en s'inclinant lourdement dimanche à Lubumbashi face au TP Mazembe (4-1) en finale retour de la Coupe de la Confédération africaine de football.

Bope (7e), Kalaba (42e, 62e) et Bolingui (76e) ont permis aux Corbeaux de remporter leur premier titre en Coupe de la Confédération dans un palmarès déjà riche avec, notamment, cinq Ligues des Champions.

Dans un stade archi-comble acquis à la cause des joueurs du président Moïse Katumbi, le TPM n'a pas mis trop de temps pour dicter sa loi, parvenant à ouvrir la marque dès la 7e minute de jeu.

Kasusula exécute un coup franc indirect sur le côté droit, Bope reprend victorieusement au deuxième poteau et met le feu dans les gradins.

Cueillis à froid, les Béjaouis n'ont pu réagir, pêchant notamment par un manque de concentration devant des Congolais complètement euphoriques.

Au quart d'heure de jeu, le portier du MOB Chamseddine Rahmani détourne en corner une reprise de la tête d'Adjei. Ce même Rahmani s'est à nouveau illustré sur l'occasion de Roger Assalé (28e) dont le tir a été sorti en corner.

Au moment où l'arbitre de la rencontre, le Sénégalais Malang Diedhiou, s'apprêtait à siffler la mi-temps, le Zambien Rainford Kalaba surgit comme un diable (42e) et déclenche une somptueuse reprise du droit pour tromper l'infortuné Rahmani.

Au retour des vestiaires, le TP Mazembe a été le premier à se montrer dangereux, manquant même de donner plus d'ampleur à son avantage devant une défense du MOB dépassée et qui a ressenti les absences de Lakhdari et Benmelouka, suspendus.

A la 62e minute de jeu, Kalaba récidive de nouveau pour tromper Rahmani d'un tir à l'entrée de la surface de réparation.

Cette nouvelle réalisation est venue porter un véritable coup de massue à une équipe de Béjaïa dont le manque d'expérience pour ce genre d'événement se lisait clairement sur le visage de ses joueurs, parfois naïfs.

Le MOB a réussi tout de même à sauver l'honneur à la 74e par l'entremise de Sofiane Khadir, avant que Bolingui ne rajoute un quatrième but (76e), scellant définitivement le sort de la rencontre.

Le club de Yemma Gouraya peut se targuer, en dépit de ce naufrage, d'avoir atteint la finale de la Coupe de la Confédération pour la première participation internationale de son histoire.