Huffpost Tunisie mg

Bahia Rachedi quitte la cérémonie de clôture des JCC les larmes aux yeux, elle dénonce

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La comédienne algérienne Bahia Rachedi, en pleurs devant la caméra, a dénoncé l'humiliation qu'elle a ressenti pendant la cérémonie de clôture des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), et la marginalisation à l'encontre des artistes algériens.

"Chaises en plastique au fin fond de la salle", Bahia Rachedi décrit, les larmes aux yeux, l'accueil indigne qu'ont reçu les invités algériens, ce qui l'a poussée à quitter la salle avant le début de la cérémonie: "Pourquoi nous inviter? pour nous humilier?" s'indigne-t-elle. "Ils ont perdu l'Algérie, le gouvernement algrérien et le peuple algérien."

"Ignorés par l'organisation dans les hommages, ils ont aussi été écartés de la compétition officielle et n'ont reçu aucune récompense".
Et pour l'actrice algérienne, cette attitude est si désolante qu'elle ne pouvait rester dans la salle plus longtemps.

La vidéo fait le buzz et arrive aux oreilles du ministre de la Culture Mohamed Zinelabidine qui annonce sur son compte Facebook avoir contacté l'actrice algérienne pour lui exprimer sa solidarité et son respect pour le peuple algérien.

Le ministre écrit: "Toute ma solidarité et mon amitié à la grande actrice Bahia Rachedi. A travers elle, à tous les artistes, femmes et hommes de culture algériens présents aux JCC 2016. Je retrouverai Bahia tout à l'heure pour le lui dire de vive voix, après l'avoir eue au téléphone ce matin. L'Algérie est plus qu'un pays frère et ami, c'est une condition commune, une histoire commune, des combats pour la liberté communs, un art et une culture qui doivent nous rapprocher, souder et cimenter à jamais. Toute ma gratitude a Bahia, aux artistes et intellectuels algériens. Et longue vie à notre vivre- ensemble."

Plus tard, c'est de vive voix qu'il lui présente ses amitiés et lui rend hommage à elle et aux autres artistes algériens. Il appelle également le comité organisateur des JCC à présenter ses excuses à la délégation algérienne pour les désagréments.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
JCC 2016
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction