Huffpost Algeria mg

Tayeb Zitouni affirme que l'écriture de l'Histoire nationale se fera "sans aucun tabou"

Publication: Mis à jour:
MAXRESDEFAULT
Capture d'écran
Imprimer

L’écriture de l’Histoire nationale se fera "sans aucun tabou ni obstacle", a affirmé, samedi à Tizi Ouzou, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.

Présent à la cérémonie de création de la Fondation Colonel Amirouche Ait Hamouda, M. Zitouni a observé que les conditions entourant la question mémorielle ont évolué en Algérie, affirmant que le champ de l’écriture de l’Histoire est "ouvert, sans tabou, aux historiens, universitaires et institutions".

Il a indiqué que son département a collecté un total de 16 000 heures d’enregistrement, de témoignages d’acteurs de la guerre de libération nationale et ce à travers le territoire national.

Ce travail, a-t-il rappelé, s’inscrit dans la continuité du combat mené par les moudjahidine et les martyrs qui ont pris les armes pour libérer l’Algérie du joug colonial en plaçant la patrie au-dessus de toute autre considération.

"Notre combat aujourd’hui est de croire en l’Algérie et de défendre nos principes inspirés de notre glorieuse Révolution qui a

mobilisé tous les Algériens, hommes et femme, grands et petits à travers tout le territoire national et dans l’émigration pour une Algérie unie", a-t-il insisté.

M. Zitouni a ajouté que la véritable richesse de l’Algérie c’est son Histoire et ses enfants qui l’ont écrite et qui ont défendu le pays et préservé son unité. "Ses enfants qui aujourd’hui la défendent et la protègent en restant fidèles à ses principes fondamentaux", a-t-il dit.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.