Huffpost Maroc mg

Après le Galaxy Note 7, ce sont les machines à laver de Samsung qui explosent

Publication: Mis à jour:
MACHINES
Après le Galaxy Note 7, ce sont les machines à laver de Samsung qui explosent | Reuters
Imprimer

TECHNO - Décidément, Samsung a un problème de sécurité avec ses produits. Moins de deux mois après le scandale des Galaxy Note 7 dont la batterie avait la fâcheuse tendance à exploser, c'est maintenant les machines à laver du géant sud coréen qui posent problème, comme le rapporte Mashable.

Vendredi 4 novembre, Samsung a rappelé 2,8 millions d'exemplaires vendus entre 2011 et 2016 aux Etats-Unis. Ces machines à laver s'ouvrent toutes par le haut. Le problème, c'est que le capot ne tient pas bien en place. La société a reçu 733 plaintes d'utilisateurs évoquant "des vibrations excessives", voire "un détachement du dessus de la machine". En clair, celui-ci se détache violemment et s'envole.

Au total, neuf personnes ont été blessées par ces explosions. Samsung évoque notamment une mâchoire et une épaule brisée. Le directeur du CPSC, l'agence américaine de sûreté des produits, affirme que les machines à laver concernées "ne sont pas assez sécurisées à cause d'un défaut de conception".

Les machines françaises pas inquiétées

Les "heureux" possesseurs américains peuvent se faire rembourser leur achat si celui-ci date d'il y a moins de 30 jours. Sinon, ils peuvent soit bénéficier d'un bon d'achat pour une nouvelle machine à laver, soit demander à Samsung de faire venir un réparateur qui renforcera le couvercle supérieur.

Les 34 modèles concernés ne sont pas vendus en France. Contacté par Le HuffPost, Samsung précise que "ce problème ne concerne pas les lave-linge à chargement par le dessus vendus ailleurs qu'en Amérique du Nord". Et de préciser qu'en France, "Samsung ne commercialise que des modèles à chargement frontal".

LIRE AUSSI: