Huffpost Algeria mg

Les forces irakiennes entrent dans Mossoul, forte résistance de l'EI

Publication: Mis à jour:
IRAQ
Kurdish Peshmerga fighters take their position in Bashiqa, near Mosul, during an operation to attack Islamic State militants in Mosul, Iraq, November 3, 2016. REUTERS/Marius Bosch | Marius Bosch / Reuters
Imprimer

Des forces d'élite irakiennes ont avancé vendredi dans les rues de l'est de Mossoul, se heurtant à une forte résistance des combattants du groupe Etat islamique (EI), a indiqué à l'AFP un responsable militaire.

Les unités du contre-terrorisme (CTS) ont avancé dans le quartier est d'Al-Karama et font face à des tirs et des bombes des jihadistes, a précisé Muntadhar Salem, un responsable des CTS.

Une journaliste de l'AFP présente avec les CTS dans un cimetière à l'entrée est de la ville a vu des bulldozers et des véhicules blindés pénétrer dans le quartier d'Al-Karama.

Les coups de feu étaient quasiment ininterrompus et des informations parvenant du front par radio indiquaient que les jihadistes avaient mis en place des barrières et des bombes dans les rues pour ralentir l'avancée des forces irakiennes.

Les frappes aériennes de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis se sont intensifiées au cours des deux derniers jours pour préparer l'avancée des troupes gouvernementales dans la ville, prise par l'EI en juin 2014.

Les CTS et d'autres unités de l'armée avaient franchi les frontières administratives de Mossoul en début de semaine mais avaient maintenu leurs positions en dehors des zones construites.

Selon des estimations américaines, quelque 3.000 à 5.000 jihadistes sont retranchés à Mossoul où plus d'un million de civils seraient pris au piège.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.