Huffpost Tunisie mg

Les élections américaines accaparent l'attention des pays arabes: Qu'en est-il en Tunisie?

Publication: Mis à jour:
TRUMP CLINTON
ASSOCIATED PRESS
Imprimer

L'Arab Center, institut de recherche basé à Washington DC, en coopération avec l'Arab Center for Research and Policy Studies a réalisé un sondage sur les intentions de votes aux élections américaines dans les pays arabes.

Réalisé sur 400 personnes par pays dans neuf pays arabes, entre le 21 et 31 octobre, ce sondage est riche en enseignements.

Près de 50% des arabes interrogés ont une vision générale positive des États-Unis

Interrogés sur leur perception générale des États-Unis, près de 50% des personnes interrogées l'ont jugée positive, alors que près de 40% la jugent négative.

arabcenterdc

Concernant la politique américaine dans les pays arabes, 66% des personnes interrogées l'estiment négative alors que 73% pensent que les américains sont de "bonnes personnes".

Selon ce sondage, c'est en Irak, au Maroc et en Tunisie que les avis concernant la politique américaine dans les pays arabes est la plus positive, alors qu'en Palestine et en Algérie, ils sont plus de 76% à avoir un avis négatif quant à la politique américaine dans les pays arabes.

Les élections US intéressent: Clinton plus appréciée que Trump

Près de 60% des personnes interrogées estiment s'intéresser régulièrement ou occasionnellement aux élections américaines.

Ils sont 56% à avoir une vision positive d'Hillary Clinton contre seulement 20% pour Trump.

arabcenterdc

C'est en Tunisie qu'Hillary Clinton a le plus de succès avec 65% d'avis positifs, alors que 54% des palestiniens ne l'apprécient pas.

Quant à Donald Trump, c'est en Irak qu'il a le plus d'avis positifs (34%) alors que 69% des Koweitiens ne l'apprécient pas.

Si le monde arabe votait, ce serait pour Hillary Clinton

Si les citoyens des pays arabes devaient voter, c'est Hillary Clinton qui serait présidente des États-Unis avec 66% des suffrages exprimés. Seulement 11% voteraient pour Donald Trump, alors que 11% ne voteraient pas.

Quel que soit le pays arabe, Hillary Clinton récolterait plus de 50% des suffrages, avec un minimum de 56% des voix en Égypte.

Au Maroc et en Tunisie, Hillary Clinton ferait un raz-de marrée avec respectivement 78% et 76% de votes.

Le meilleur score de Donald Trump serait obtenu en Irak et en Égypte avec respectivement 20% et 18% des suffrages. A contrario, son plus faible score, serait obtenu au Maroc (4%) et en Arabie Saoudite (6%). En Tunisie, Trump obtiendrait 13% des voix.

arabcenterdc

L'élection d'Hillary Clinton aura un impact positif sur le monde arabe

66% des personnes interrogées estiment que l'élection d'Hillary Clinton aura un impact positif sur la politique américaine dans le monde arabe, alors qu'ils ne sont que 13% à le penser pour Donald Trump.

arabcenterdc

C'est en Tunisie, que l'on attend le plus d'impact de la potentielle élection d'Hillary Clinton. En effet, 72% des Tunisiens estiment que l'élection d'Hillary Clinton impactera positivement la politique américaine dans le monde arabe et spécifiquement en Tunisie. A contrario, seulement 47% des Palestiniens s'attendent à un plus grand égard de la part des États-Unis si Hillary Clinton l'emportait.

arabcenterdc

La priorité pour le prochain président américain? Ne pas intervenir dans les affaires internes des pays arabes

La priorité pour le prochain président des États-Unis est de ne pas intervenir dans les affaires internes des pays arabes à hauteur de 41% des personnes sondées. 35% d'entre eux font de la cause palestinienne la deuxième priorité du prochain président américain.

Concernant la Tunisie, l'aide à combattre l'État Islamique est la priorité, selon 39% des sondés. 56% des Tunisiens interrogés estiment qu'il n'y a pas d'autres priorités hors le fait de combattre l'État islamique.

Près de la moitié des citoyens du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord s'abstiendraient de voter à l'élection présidentielle américaine s'ils étaient sollicités, bien que Hillary Clinton ait les faveurs du monde arabe, selon un autre sondage publié jeudi.

47% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles ne voteraient ni pour Hillary Clinton ni pour Donald Trump si on leur donnait la possibilité de participer au scrutin du 8 novembre, selon cette enquête réalisée par le quotidien saoudien Arab News et l'institut de recherche YouGov basée en Grande-Bretagne.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.