Huffpost Maroc mg

Ces Marocains qui ont remporté le Goncourt

Publication: Mis à jour:
ECRIVAINS MAROCAINS GONCOURT
Ces Marocains qui ont remporté le Goncourt | Creative Commons
Imprimer

LITTÉRATURE - La romancière franco-marocaine Leïla Slimani a reçu ce jeudi 3 novembre le prix Goncourt pour son livre Chanson douce paru aux éditions Gallimard.

Décerné depuis 1903, le Goncourt est le prix littéraire français le plus ancien et le plus célèbre. Mais Leïla Slimani n'est pas le seul écrivain marocain à avoir reçu le précieux sésame.

Tahar Ben Jelloun, 1989

tahar ben jelloun

Avant elle, l'écrivain et poète marocain Tahar Ben Jelloun avait obtenu le Goncourt du roman en 1987 pour La Nuit sacrée. Récit d’une quête d’identité sexuelle et sociale, ce roman est une suite de L'Enfant de sable. Élevée comme un garçon, jeune Marocaine appelée Ahmed par son père est désormais une vieille dame.

"Il lui a fallu attendre ses vingt ans avant que son père, la nuit de sa mort, ne la libère en la reconnaissant comme femme. Elle a fait depuis le douloureux apprentissage de la vie, bravant l'incompréhension d'une société rigide et le mépris de ses soeurs", selon la description de l'éditeur.

Abdellatif Laâbi, 2009

abdellatif laabi

En 2009, le Goncourt de la poésie a été attribué à l'écrivain et poète marocain Abdellatif Laâbi pour l'ensemble de son œuvre, riche d'une vingtaine de recueils de poésie et d'une dizaine de romans et d'essais.

"Toute ma vie est remplie par ce besoin d'écrire et il est important de continuer dans une voie et poursuivre l'aventure jusqu'au bout", dira l'auteur, considéré comme l'une des plus grandes figures de la littérature maghrébine de langue française.

Fouad Laroui, 2013

fouad laroui

D’une mine de l’OCP au prix Goncourt, il n’y a qu’un pas, et Fouad Laroui l'a franchi avec succès. Pressenti pour le Goncourt 2010 pour son roman Une année chez les Français, qui a rencontré un certain succès critique, l'écrivain, économiste et ingénieur remporte finalement le Goncourt de la nouvelle en 2013 pour L'étrange affaire du pantalon de Dassoukine, publié aux éditions Julliard.

On retrouve dans ce recueil de nouvelles l'humour décalé et caustique qui caractérise l'oeuvre de Fouad Laoui, mais aussi des réflexions sur la tolérance et le choc des cultures, thèmes de prédilection de l'auteur installé à Amsterdam.

LIRE AUSSI: Leïla Slimani remporte le prix Goncourt 2016 pour son roman "Chanson douce"

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les 7 livres marocains à lire à tout prix 
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction