Huffpost Algeria mg

La 4G valorisera le trafic de la data mobile

Publication: Mis à jour:
4G
http://kuaijibbs.com/istockphoto/banner/zhuce1.jpg | hh5800 via Getty Images
Imprimer

Comment évolue le marché de la data mobile en Algérie ? Après le déploiement accéléré de l’UMTS (3G) il y a plus de deux ans, le marché de la data mobile est devenu plus accessible pour plusieurs entreprises activant dans les domaines des traitement, sécurisation, stockage et production des données d’information diffusées dans les réseaux des opérateurs mobiles.

Côté usager, la multiplication des offres commerciales a permis également d’engranger le marché. En effet, la conception orientée vers des offres abordables s’est inscrite dans une démarche de remplacement du téléphone mobile classique par un smartphone, ce qui a évidemment contribué à faire émerger les usages de l’Internet mobile.

Le lancement tout récent de la technologie du LTE (4G) consolidera davantage le rapprochement des deux mondes technologiques à savoir l’informatique et les télécommunications. Cette convergence générera un potentiel d’applicatifs infinis tels que le streaming vidéo, l’imagerie médicale, la géolocalisation et les informations de transport. Mieux, grâce à un "operating" à grande vitesse, la 4G sera d’un apport positif pour le marché de la data mobile du pays.

Elle consolidera l’efficacité des terminaux dans le transport rapide des données et répondra à la croissance explosive du trafic de données engendré par l’engouement des usagers pour la vidéo en streaming. L’arrivée de la 4G en Algérie permettra aux opérateurs de s’impliquer davantage dans le transport des flux de données issus des machines à forte puissance de calcul vers les utilisateurs finaux. Cependant, les opérateurs ont également une autre mission délicate, celle de gérer une cohabitation difficile et coûteuse entre l’UMTS et le LTE.

C’est pourquoi, basculer un très grand nombre d’abonnés de la 3G vers la 4G serait l’un des deux enjeux importants des trois opérateurs mobiles activant dans le pays. L’autre enjeu est de parvenir à obtenir des facilités pour améliorer matériellement les performances du système radio de leurs réseaux. En clair, le régulateur devra contribuer à "aider" les opérateurs à rendre la couverture radio LTE suffisante et assurer ainsi l’avenir de la mobilité 4G en Algérie.

L’évolution de l’usage de la 4G et la généralisation de la mobilité vont demander de plus en plus de capacité et de qualité à l’infrastructure radio. L’usager a besoin d’être localisé en permanence par les antennes des réseaux LTE afin de rester totalement connecté au cœur du réseau.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.