Huffpost Maroc mg

A la veille de la COP22, les chanteurs marocains se mettent au vert (VIDÉOS)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CULTURE - A la veille de la COP22, qui débutera le 7 novembre à Marrakech, des chanteurs marocains ont décidé de consacrer leurs derniers projets à la sensibilisation de leur public aux questions écologiques. Ces dernières semaines, plusieurs chansons ont en effet été diffusées sur la toile, avec comme point commun le réchauffement climatique et le respect de l'environnement. Tour d'horizon.

Ferdaws signe l'hymne officiel de la COP22

Dernier sorti, l'hymne officiel de la conférence sur le climat, écrit, composé et interprété par la chanteuse marocaine Ferdaous. Cette chanson, "destinée à mobiliser et sensibiliser le plus grand nombre à la nécessité d'agir contre le changement climatique", a été publiée le 31 octobre sur la chaîne Youtube de la ministre Hakima El Haite. L'artiste chante en darija, sur des rythmes pop, avec des sous-titres en anglais.

Safaa Hanaa alerte sur "l'avenir de la planète"

Ce 1er novembre, la chanteuse Safaa Hanaa a publié son nouveau clip "Ard Mostekbalna" ("La Terre est notre avenir"). Dans ce titre, elle chante, accompagnée d'une chorale d'enfants, la nécessité d'agir de manière solidaire afin de protéger "la nature du Maroc". La chanteuse utilise pour ce morceau des instruments marocains traditionnels et fait appel à des guest-stars comme l'animateur radio Momo Bousfiha et les chanteurs Said Mosker et Rachida Talal pour figurer dans son clip.

Les Fnaïre s'adressent aux enfants

Le groupe de rap marocain a pris goût à la chanson engagée. Après avoir publié il y a près d'un an une chanson pour dénoncer le mariage des filles mineures, Fnaïre publie cette fois-ci un clip où il s'adresse aux enfants pour les sensibiliser sur la question du réchauffement climatique. Dans "Al Amir Nadif" ("Le prince Nadif"), le trio de rappeurs marrakchis emmène des enfants en colonie de vacances pour leur raconter l'histoire de la Terre, aujourd'hui en danger à cause de la pollution.

Asma Lmnawar et Yann'sine s'unissent pour l'environnement

En août déjà, la chanteuse marocaine a été l'une des premières à franchir le pas en publiant une chanson consacrée à l'environnement. Avec le candidat de "The Voice France" Yann'sine, elle a publié "It's time to make a change", un titre chanté en darija, en français, en anglais, en espagnol et en amazigh qui appelle à "faire du monde une meilleure place, aujourd'hui et pour les générations futures".

LIRE AUSSI: Qui est ce mystérieux Supercop qui se bat pour la planète depuis le Maroc?