Huffpost Algeria mg

Un nouveau cahier de charges pour le transport en taxi: les chauffeurs ne pourront plus refuser une course

Publication: Mis à jour:
TAXI ALGIERS
Algiers, ALGERIA: A picture taken 24 April 2006 shows taxis at a taxi stop near the port of Algiers. Algerians living in France use ships operating between Algiers and Marsielle. AFP PHOTO/FAYEZ NURELDINE (Photo credit should read FAYEZ NURELDINE/AFP/Getty Images) | FAYEZ NURELDINE via Getty Images
Imprimer

Les usagers de taxis seront-ils enfin épargnés des caprices de chauffeurs de taxi ? Le ministère des Transports publics a publié dans le Journal officiel du 05 octobre 2016 un nouveau cahier des charges relatif aux conditions et modalités d'exploitation des services de taxi. Les chauffeurs ne pourront plus "refuser ou choisir leurs courses", stipule entre autres l'article 26.

Qui parmi les usagers de taxis n'a pas essuyé le refus des chauffeurs de les déposer quelque part, prétextant que "ce n'était pas leurs chemins" ? Le nouveau cahier de charge, dans ses "dispositions relatives à l'exploitation des services de taxi en relation avec les clients", devrait mettre un terme à ces pratiques.

Dans son article 24, il est déjà exigé aux chauffeurs de taxi "une tenue vestimentaire appropriée". Ils devront "comporter avec respect et politesse avec leurs clients". En termes de tarification, il leur exigé d'afficher les tarifs en vigueur et de déclencher le taximètre dès le début de la course.

Le ministère des Transports exige dans la même loi aux exploitants des services de taxi de "répondre à la demande des clients", avant de détailler et insister sur cette instruction dans son article 26 de ces mêmes dispositions.

Le conducteur de taxi ne doit plus "refuser ou choisir des courses lorsqu'il est libre", "faire usage de moyens audio et audiovisuels sans l'assentiment des clients" ou "fumer au bord du véhicule", stipule l'article 26.

Le même cahier de charge ne manque pas de définir les situations dans lesquelles les chauffeurs de taxi peuvent refuser une demande, notamment quand il s'agit "de prendre en charge les personnes en état d'ébriété, dont la tenue ou les bagages sont de natures à détériorer le véhicule ou les personnes accompagnés d'animaux domestiques non contenus dans des contenants appropriés.

Le reste de ce cahier de charges détaille par ailleurs les conditions et modalités d'exploitation d'un service de taxi, de délivrance du livret de places avant de définir les modèles-types des documents relatifs l'exercice de cette activité.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.