Huffpost Maroc mg

COP22: Barid Al-Maghrib dévoile deux nouveaux timbres écolo

Publication: Mis à jour:
TIMBRE COP22
Amin Benjelloun Touimi et Abdelâdim Lhafi dévoile un des deux nouveaux timbres pour la COP22 | HuffPost Maroc
Imprimer

POSTE - Il n'est jamais trop tard. A cinq jours de l'ouverture de la COP22 à Marrakech, Barid Al-Maghrib vient d'officialiser son partenariat avec l'événement mondial sur le climat en dévoilant deux nouveaux timbres "verts".

Mercredi 2 novembre au Sofitel de Rabat, le directeur général de Poste Maroc, Amin Benjelloun Touimi, a présidé la cérémonie de dévoilement des nouveaux timbres-poste, qui reprennent le logo de la COP22 en deux versions revisitées.

"L'objectif est de sensibiliser les Marocains sur l'importance de la sauvegarde de l'environnement", a expliqué M. Touimi. "Ces timbres sont les ambassadeurs du Maroc dans le monde entier, mais aussi les témoins de cet événement planétaire" qu'est la 22e Conférence des parties sur le climat, a-t-il ajouté.

"Ces deux timbres, imprimés sur du papier certifié FSC (label environnemental qui assure que la production du papier garantit la gestion durable des forêts), contiennent des encres non polluantes, et les techniques d'impression utilisées sont écologiques", confie au HuffPost Maroc Ikram Taibi, chef de la division philatélie à Barid Al-Maghrib.

Les inscriptions présentes sur les deux timbres, qui portent le slogan "Agir", sont rédigées en cinq langues: arabe, amazigh, français, anglais et espagnol.

timbres cop22

Un coup de com'?

Un coup de com' réussi pour la Poste, à l'heure où toutes les entreprises marocaines se bousculent pour faire valoir leur côté écolo? "Pas seulement", se défend Mme Taibi, qui rappelle que plus de 300 timbres ont été émis depuis l'indépendance du Maroc sur le thème de l'environnement, reprenant des images de la faune, la flore, les richesses maritimes ou encore l'agriculture.

Pour la COP7 en 2001, qui se tenait aussi dans la ville ocre, Barid Al-Maghrib avait déjà émis un timbre spécial. Plus récemment, en 2010, lors de la Journée de la Terre organisée à Rabat, l'opérateur postal avait lancé un timbre contenant des graines de luzerne. "Une fois le timbre macéré dans l'eau, il pouvait être cultivé et donner une plante", explique Mme Taibi.

En plus de l'émission de ces deux timbres, Barid Al-Maghrib installe un dispositif spécial pour la COP22, la "Cité de la poste", un espace d'exposition, de conférences et d'ateliers ouvert au grand public place du 16 novembre à Marrakech.

Un concours de dessins à destination des enfants sur le thème de l'environnement sera également organisé, et les oeuvres sélectionnées feront l'objet d'une nouvelle série de timbres émis l'année prochaine.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
La centrale Noor en 10 images
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction