Huffpost Algeria mg

Bachar El Assad compte rester au pouvoir au moins jusqu'en 2021

Publication: Mis à jour:
BASHAR ALASSAD
A handout picture released by the official Syrian Arab News Agency (SANA) on October 6, 2016 shows Syrian President Bashar al-Assad speaking during an interview with Denmark's TV2 channel. / AFP / SANA / - (Photo credit should read -/AFP/Getty Images) | - via Getty Images
Imprimer

Bachar El Assad entend continuer à présider la Syrie jusqu'en 2021 au moins, en dépit de la guerre civile qui ravage son pays, a-t-il affirmé à un groupe de journalistes occidentaux à Damas.

Dans une interview publiée par le New York Times mardi, le président Assad exclut tout changement politique avant une issue militaire au conflit. Il affirme qu'il compte rester au pouvoir au moins jusqu'à la fin de son troisième mandat de sept en 2021.

M. Assad "irradiait de confiance et d'amitié" durant l'interview avec des membres de la presse britannique et américaine. Au cours de l'entretien, il a accusé les Etats-Unis d'être la force motrice dans le conflit et de soutenir activement les terroristes de l'Etat islamique et d'autres groupes extrémistes.

"Je suis juste un gros titre - le méchant président, le bad guy, qui tue les gentils", a affirmé M. Assad aux journalistes. "Vous connaissez ce narratif. La vraie raison est de renverser le gouvernement. Ce gouvernement ne rencontre pas les critères des Etats-Unis".

Toutefois, le président a assuré qu'il souhaitait toujours entamer un dialogue même avec les Etats-Unis. "Mais cela ne signifie pas abandonner notre souveraineté et transformer la Syrie en pays de marionnettes."

En dépit d'énormes pressions internationales, Bachar El Assad est convaincu qu'un soutien local fort va lui permettre de rester au pouvoir.

Il a ajouté qu'une grande partie de ce soutien provenait de personnes qui sont contre ses politiques et le parti Baath mais qui craignent que les alternatives soient un pouvoir extrémiste ou l'effondrement de l'Etat. "Ils ont appris le valeur de l'Etat", en conclut le président.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.