Huffpost Maroc mg

Malgré ses problèmes financiers, Le Desk ne baisse pas le rideau

Publication: Mis à jour:
DESK
Malgré ses problèmes financiers, Le Desk ne baisse pas le rideau | Le Desk
Imprimer

PRESSE - Bonne nouvelle pour les abonnés et lecteurs du Desk. Le site d'information et d'investigation lancé en septembre 2015 par Ali Amar ne met pas la clé sous la porte.

Dans un communiqué publié lundi, Le Desk, qui avait prévenu début octobre qu'il baisserait le rideau à la fin du mois, annonce qu'il continue finalement l'aventure "malgré les difficultés persistantes".

Une décision de bonne augure pour l'avenir de la presse indépendante marocaine, mais qui passera cependant par une "réduction drastique des moyens déjà limités" dont dispose l'équipe, peut-on lire dans un communiqué publié sur le site.

Car malgré une campagne de mobilisation et de soutien au média réussie (le site a obtenu 500 abonnés supplémentaires en trois semaines), Le Desk est encore loin des 10.000 abonnés en un an espérés lors de son lancement. Il en compte aujourd'hui environ 1.500.

Le Desk pointe aussi du doigt la "frilosité persistante des entreprises, publiques, privées, nationales ou internationales à s'afficher sur un média indépendant", même si "des initiatives et des promesses répétées ont émané de plusieurs agences de communication et d’annonceurs".

À ce jour, seules l’organisation de la COP22 et Sidi Ali, une des marques du groupe Holmarcom, ont passé commande pour des publicités sur le site.

LIRE AUSSI: Le Desk met la clé sous la porte