Huffpost Algeria mg

Sélection algérienne: aucun écart disciplinaire ne sera toléré, prévient Leekens

Publication: Mis à jour:
LEEKENS
New Algeria coach Georges Leekens speaks during a press conference on November 1, 2016 at the Olympic Complex conference hall in Algiers. The new coach presented the list of Algerian players summoned for the qualifying match of the World Cup 2018 between Nigeria and Algeria, to take place on November 12, 2016 in Russia. / AFP / ryad kramdi (Photo credit should read RYAD KRAMDI/AFP/Getty Images) | AFP via Getty Images
Imprimer

Le nouvel entraîneur national, Georges Leekens, a prédit mardi à Alger une "bonne cohabitation" entre lui et les joueurs de la sélection algérienne, écartant la reproduction du scénario de son prédécesseur Milovan Rajevac, contraint de jeter l’éponge au bout de deux matchs seulement en raison de ses relations conflictuelles avec les camarades de Sofiane Feghouli.

"Je ne pense pas avoir de problèmes avec les joueurs, car je sais bien qu’ils jouent tous pour le drapeau de leur pays. Ils ne viennent pas en Algérie pour gagner de l’argent. Je suis donc persuadé que tout va bien se passer entre nous", a déclaré Leekens en conférence de presse au Centre des médias du complexe Mohamed-Boudiaf.

"Si le président de la Fédération algérienne de football (Mohamed Raouraoua, ndlr) m’a fait appel, c’est parce qu’il me connaît assez bien sur le plan disciplinaire. Je suis quelqu’un qui veille scrupuleusement à ce que les règles du jeu soient respectées. S’il y a un écart dans ce registre, je n’hésiterai pas à sévir et dans la transparence totale", s’est-il encore engagé.

Leekens a déjà fait un premier passage en Algérie en 2003, mais n’était resté à l’époque que six mois à la tête de la sélection algérienne. Evidemment, il hérite cette fois-ci d’un effectif qui a totalement changé avec l’arrivée d’une nouvelle génération, dont la quasi-totalité évolue en Europe.

Leekens a assuré qu’il était un coach accordant beaucoup d’importance à la communication, ce qui devrait lui permettre d’instaurer un "esprit de famille" au sein du "Club Algérie", ce qui est, à ses yeux, vital pour la réussite de toute équipe.

La sélection algérienne disputera son premier match sous la houlette de Leekens le 12 novembre face au Nigeria à Uyo dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires du Mondial-2018. Les Verts sont dans l’obligation de réussir un résultat positif après leur nul (1-1) à domicile face au Cameroun lors de la première journée.

Cette contre-performance a provoqué le "clash" dans le vestiaire entre les joueurs et le Serbe Rajevac, précipitant ainsi le départ de ce dernier.

LIRE AUSSI: Feghouli: Rajevac ignorait les noms et les postes des joueurs

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.