Huffpost Maroc mg

Après 30 ans de retard, le jardin botanique de Fès verra le jour dans un "avenir proche"

Publication: Mis à jour:
JARDIN
DR
Imprimer

BOTANIQUE - S'il est un projet qui a pris bien du retard au Maroc, loin devant le Musée Mohammed VI et ses dix ans de retard, c'est bien le jardin botanique de Fès. L'annonce du lancement de ce projet a en effet été faite en... 1987.

En 2001, l'Economiste se demandait si ce projet allait enfin sortir de terre, tandis qu'en 2008, le même journal indiquait que la ville de Fès aura son jardin botanique l’année prochaine. "La ville le mérite", commentait un responsable de la commune.

Toujours est-il qu'en 2014, Le Matin dressait ce constat lumineux: "le jardin botanique n'a pas encore vu le jour".

"Fédérer les efforts"

Si entre-temps, les enfants qui attendaient, à l'époque, l'inauguration du jardin sont devenus adultes, le projet n'est pas tombé à l'eau et devrait bientôt voir le jour. Quand? "Dans un avenir proche", jure Mohamed El Harti, responsable des espaces verts de la ville de Fès, interrogé par la MAP.

Selon lui, "la réalisation de ce projet, lancé pour la première fois en 1987 à l’initiative de l’ancienne commune urbaine du Grand-Fès, a pris la vitesse de croisière, et ce grâce à la fédération des efforts de plusieurs intervenants, notamment les universitaires, les administrateurs, les experts et la société civile".

"Un musée vivant"

Et pour les habitants de Fès qui ont pris leur mal en patience, qu'ils sachent qu'ils n'ont pas attendu pour rien. Le journaliste de la MAP, qui a sorti sa plume des grands jours, écrit que "ce jardin aux impacts pluriels sur la région est un joyau qui mettra en valeur la flore de toute la région de Fès-Meknès", qui "renforcera le rayonnement de cette ville réputée pour sa spiritualité".

Ce sera aussi "un véritable pôle d'attraction" et "un musée vivant qui collaborera au développement écologique, touristique et éducatif de la région et incitera les autres villes à suivre l'exemple". Reste à espérer que les autres villes ne prendront pas 30 ans avant de suivre l'exemple.

LIRE AUSSI: Les parcs animaliers du Maroc

Close
La faune marocaine en 10 photos exceptionnelles (par les photographes Yeray Seminario et Javier Elorriaga)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée