Huffpost Tunisie mg

Assemblée des représentants du peuple: Priorité aux Commissions

Publication: Mis à jour:
TUNISIA ASSEMBLY
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

L’Assemblée des représentants du peuple (APR) a tenu une séance plénière aujourd’hui, mardi premier novembre, dédiée aux discussions des rapports des Commissions spéciales.

Les Commissions concernées sont la Commission de la sécurité et de la défense, celle de la réforme administrative, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, de la surveillance des dépenses publiques, du développement régional, celle des handicapés, celle de la femme, de la famille, de la jeunesse et celle des Tunisiens à l’étranger. Les rapports en question ont été travaillés au cours de la session parlementaire 2015-2016.

La Commission du développement régional a soumis, lors de la plénière, ses rapports régionaux tout en proposant l’audition du ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale. Les députés de la Commission ont mis l’accent, au niveau de leur rapport, sur l’importance de l’application du principe de la discrimination positive et ce afin de dépasser les difficultés de développement que rencontrent certaines régions dont, surtout, les régions de l’intérieur.

De son côté, la Commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption a exprimé la nécessité de la concrétisation du projet de loi relatif à la protection des dénonciateurs de la corruption au niveau du secteur public. Par ailleurs, la Commission a mis l’accent sur le projet de loi organique relatif au pôle judiciaire économique et financier et celui de la Cour des comptes.

En ce qui concerne la Commission de la sécurité et de la défense, la majorité des élus ont convenu de la nécessité de conjuguer les efforts de tous les acteurs du secteur et ce afin de consolider les travaux de la Commission pour un meilleur rendement. Le rapport de cette Commission est revenu sur le dossier des prisons et des établissements pénitentiaires pour mineurs en mettant l’accent sur l’importance du respect des droits de l’Homme faisant ainsi référence aux cas de violences et de tortures qui sont, parfois, relevés dans les établissements concernés.

Rappelons que la séance plénière continuera demain. Les députés y examineront le projet de loi relatif à la convention arabe de lutte contre la corruption et le projet de loi concernant la validation du contrat de garantie entre le gouvernement tunisien et l’Agence française de développement (AFD) pour contribuer au financement des projets de développement culturel et de gouvernance locale, prévus dans le plan d’investissement quinquennal.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.