Huffpost Algeria mg

"L'Algérie s'est dotée d'une démocratie authentique" affirme le président Abdelaziz Bouteflika

Publication: Mis à jour:
BOUTEFLIKA
Algerian President Abdelaziz Bouteflika meets with his French counterpart Francois Hollande at the Zeralda private residence on June 15, 2015, in Algiers. Hollande is on a friendship and working visit to Algeria at the invitation of Algerian President, Abdelaziz Bouteflika as the two nations, once bitter foes, work ever closer to tackle regional threats from Mali to Libya. AFP PHOTO / POOL / ALAIN JOCARD (Photo credit should read ALAIN JOCARD/AFP/Getty Images) | ALAIN JOCARD via Getty Images
Imprimer

Dans sa traditionnelle lettre adressée aux Algériens à la veille du 1er novembre, le chef de l'Etat a a affirmé que l'Algérie s'est "dotée d'une démocratie authentique" et que le développement économique et social, "à notre portée", nécessite "un front intérieur solide".

Le chef de l'Etat a souligné tout d'abord, la nécessité de "perpétuer" le souvenir de la Révolution de Novembre dans la mémoire collective nationale "non pas pour cultiver la haine mais pour que nul n'oublie le prix payé par le peuple afin de vivre libre et indépendant".

Durant un siècle, souligne le chef de l'Etat, "les soulèvements successifs de notre peuple ont attesté héroïquement de son refus résolu de l'occupation. Notre peuple a espéré aussi, que sa contribution à la libération de l'Europe lui vaudrait une restauration pacifique de sa propre liberté, mais en vain, comme en témoignent les massacres de dizaines de milliers de nos compatriotes sans armes, en Mai 1945".

"Tels sont donc les lourds sacrifices que nous commémorons. Tel est le souvenir qu'il est de notre devoir de perpétuer dans la mémoire nationale, non par pour cultiver la haine, mais pour que nul n'oublie le prix que notre peuple a payé afin de vivre libre et indépendant", a-t-il ajouté.

Bouteflika rend hommage à l'ANP

L'occasion pour lui de saluer les "capacités, le professionnalisme et le patriotisme" de l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN)

"L'Algérie sait pouvoir compter sur les capacités, le professionnalisme et le patriotisme de l'ANP, digne héritière de l'ALN, ainsi que sur le potentiel et l'expérience de ses corps de sécurité, pour préserver l'intégrité du territoire
et éradiquer les résidus du terrorisme de son sol", a souligné le chef de l'Etat dans un message à l'occasion de la commémoration du 62ème anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954.

Il a également salué "l'engagement et le savoir-faire des personnels de nos corps de sécurité qui veillent notamment,
à la sécurité des citoyens et à la lutte contre les fléaux qui menacent notre société.

Le redressement de la situation économique et financière est "à notre portée"

Le redressement de la situation économique et financière est "à notre portée", a indiqué le chef de l'Etat dans le même message. Eu égard à la détérioration brutale, depuis deux années, des revenus des pays producteurs de pétrole, dont l'Algérie, le président Bouteflika en a appelé à une "mobilisation nationale pour partager l'effort...".

Il a affirmé, dans ce cadre, que l'Algérie a les capacités de redresser sa situation économique et financière et que son nouveau modèle de croissance lui permettra une mise en valeur "plus intense" de ses riches potentialités pour bâtir une économie plus diversifiée.

Tout en réaffirmant l'attachement de l'Etat à la justice sociale, le président Bouteflika a appelé à "accélérer et approfondir" les réformes qui ont enclenché une dynamique grâce à laquelle, a-t-il dit, "nous enregistrons, chaque jour déjà, des progrès prometteurs".

Le chef de l'Etat a tenu également, en cette conjoncture, a appeler les citoyens à "faire preuve de discernement face aux discours populistes ou électoralistes".

Elections: "garantie de transparence"

Dans la perspective des prochaines élections législatives et locales, le président de la République a rappelé que la mise en place de la Haute instance indépendante de surveillance des élections a été engagée.

En sa qualité de garant de la Constitution, il s'est engagé à "veiller à la concrétisation et au respect" des nouvelles garanties de transparence édictées par la Constitution, "de sorte que la démocratie accomplisse de nouvelles
avancées dans notre pays, que notre peuple s'investisse plus dans le choix de ses représentants, et que les Assemblées qui en résulteront, au niveau national et local, puissent concourir davantage au succès des réformes".

A l'adresse des partis politiques, le chef de l'Etat a souligné que "le succès de la démocratie pluraliste exige la stabilité", les exhortant de ce fait à sa préservation. "C'est là une obligation pour chacun, envers le peuple source de la
démocratie, et envers la Patrie unique pour tous", a-t-il affirmé.

Une démocratie "authentique"

Affirmant que l'Algérie a pu "restaurer sa sécurité et elle continuera à la préserver dans son environnement agité", le chef de l'Etat indiquera que le pays dispose aussi "des atouts nécessaires pour aller plus loin dans son développement, répondre davantage aux besoins sociaux de chacun de ses citoyens et rejoindre le peloton des pays émergents".

Il conclura "l'Algérie s'est dotée, également, d'une démocratie authentique qui continuera de progresser, pour prouver au reste du monde que nous n'avons rien à envier à quiconque en ce domaine".

LIRE LE TEXTE INTÉGRAL DU MESSAGE

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.