Huffpost Maroc mg

Badr Hari à la veille de son ultime défi: "Rien ne peut m'arrêter"

Publication: Mis à jour:
BADR HARI
Badr Hari à la veille de son ultime défi: "Rien ne peut m'arrêter" | Facebook
Imprimer

SPORT - On avait presque oublié qu'il était avant tout un grand combattant. Badr Hari, qui a surtout fait parler de lui ces derniers mois pour ses frasques, ses procès en tout genre et son amitié avec Cristiano Ronaldo, s'entraine à fond pour son dernier combat pro contre Rico Verhoeven, le 10 décembre prochain en Allemagne.

Sur sa page Facebook, suivie par près de 2 millions d'internautes, le kick-boxeur néerlando-marocain de 31 ans a diffusé une vidéo dans laquelle on le voit donner des coups de poing à son manager et fidèle entraineur Mike Passenier, sur fond de sonorités rap. La vidéo est agrémentée du commentaire: "Rien ne peut m'arrêter, je suis au top".

Il y a une dizaine de jours, TelQuel avait diffusé des photographies d’un "Badr Hari au regard, à la mâchoire et à la musculature proprement impressionnantes", prise par le photographe et vidéaste marocain Marouane Bahrar.

Rico Verhoeven lui aussi au "top de sa forme"

Mais Badr Hari n'est pas le seul à dire être au "top de sa forme". En avril dernier, Badr Hari s'était vu défier en direct à la télévision néerlandaise par le kickboxeur allemand Rico Verhoeven. "Badr tu sais, je suis au top de ma forme, si tu veux un dernier combat d'adieu, je t'attends", lui avait-il lancé.
Et quand il s'agit de combat, Badr Hari n'est pas du genre à fuir. Dans sa vie personnelle comme sur un ring, le combattant marocain aime donner des coups de poings, surtout qu'il s'agit de son dernier challenge.

Avant d'annoncer sa retraite en novembre 2015, Badr Hari avait combattu pour la dernière fois en 2014 lors du tournoi de quatre hommes au GFC 3 à Dubaï, où il avait mis KO ses adversaires Stefan Leko et Peter Graham.

LIRE AUSSI:

  • Badr Hari, guest star... des toilettes publiques de Marrakech
  • Badr Hari frappe un réceptionniste au Sofitel Casablanca
  •