Huffpost Maroc mg

Des manifestations dans plusieurs villes du Maroc en réaction à la mort tragique de Mouhcine Fikri

Publication: Mis à jour:
SITIN
Rassemblement devant le parlement à Rabat, dimanche 30 octobre | Aic Press
Imprimer

SIT-IN - Des dizaines de milliers de personnes ont battu le pavé dimanche soir dans plusieurs villes dont Casablanca, Rabat ou encore Al Hoceima, pour exprimer leur indignation suite au décès de Mouhcine Fikri, ce marchand de poisson mort vendredi soir, écrasé dans un camion-benne de ramassage d’ordures, après la confiscation de sa marchandise par la police.

"Non à la Hogra, oui à la dignité et la liberté", "nous sommes tous le martyr Mouhcine Fikri", "vive le peuple", ont notamment scandé plusieurs milliers de manifestants devant le parlement à Rabat.

Une vidéo diffusée samedi sur les réseaux avait suscité une vague d'indignation. Elle montre la victime, en compagnie de trois autres personnes, monter sur la benne pour, visiblement, tenter de récupérer la marchandise 'des caisses d’espadon dont la pêche est interdite en ce moment pour des raisons de respect du repos biologique).

À un certain moment, le mécanisme s'active. Les trois personnes descendent dans l'empressement en criant, tandis que la victime reste bloquée.

Le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad et le ministre délégué Charki Draiss, ont fait le déplacement ce dimanche matin à Al Hoceima, dans le nord-est du Maroc, pour rendre visite à la famille de Mouhcine Fikri.

Les deux ministres ,qui se sont rendus sur place sur instructions royales, ont présenté leurs condoléances ainsi que la "compassion du souverain" à la famille du défunt.

Quelques heures après la mort de Mouhcine Fikri, le ministre de l’intérieur avait indiqué dans un communiqué avoir "ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances du décès, vendredi à Al Hoceima, d’une personne blessée par un mécanisme de compactage d’un camion pour le ramassage des ordures".

L'enquête sera diligentée par la brigade nationale de la police judiciaire pour "élucider les circonstances et les causes du décès de Mouhcine Fikri et en établir les responsabilités", soulignait samedi le procureur général du Roi près la Cour d'appel d'Al Hoceima dans un communiqué.

Dimanche à Al Hoceima, une foule impressionante avait assisté aux funérailles de Mouhcine Fikri.

LIRE AUSSI: Indignation générale après la mort de Mouhcine F.B, des sit-in prévus dans plusieurs villes