Huffpost Maroc mg

Salaheddine Mezouar: Ma démission du RNI est une "reconnaissance d'insatisfaction"

Publication: Mis à jour:
MEZOUAR
Salaheddine Mezouar: Ma démission du RNI est une "reconnaissance d'insatisfaction" | DR
Imprimer

DÉMISSION - Salaheddine Mezouar a affirmé, samedi à Bouznika, que sa démission de la présidence du Rassemblement national des indépendants (RNI) est une "sorte de reconnaissance d'insatisfaction" des résultats réalisés par le parti lors des élections législatives du 7 octobre.

Mezouar a reconnu sa responsabilité dans les résultats enregistrés par le RNI, puisqu'il était le premier responsable du parti. Cette "responsabilité partielle" l’a poussé à céder la place à quelqu’un d’autre "dans le cadre d’un roulement naturel et souhaitable".

L’amélioration de l’action partisane nécessite une nouvelle culture, se basant sur la mesure des résultats, l’octroi des opportunités à tous pour assumer les responsabilités, la rupture avec la culture du leader et la priorisation des intérêts de l’institution, a-t-il relevé, appelant à une mutation dans l’action partisane quotidienne pour la hisser au niveau des attentes des citoyens.

Le président sortant du RNI s’est également arrêté sur les grandes étapes du parti pendant ces dernières années, marquées par une présence dans le paysage politique.

Pour lui, le RNI a gardé son positionnement dans la carte politique lors des élections communales, régionales et législatives.

A l'issue de ce congrès extraordinaire qui s'est tenu samedi à Bouznika, Aziz Akhannouch a été élu président du parti.

LIRE AUSSI: