Huffpost Maroc mg

La basilique Saint Benoit, un des symboles de l'Italie a été détruite par le tremblement de terre

Publication: Mis à jour:
ITALIE
La basilique Saint Benoit, un des symboles de l'Italie a été détruite par le tremblement de terre | DR
Imprimer

INTERNATIONAL - L'Italie a de nouveau été frappée par un violent séisme de magnitude 6,5 sur l'échelle de Richter ce dimanche 30 octobre. Il s'agit du plus puissant séisme enregistré dans le pays depuis 1980. Dans la ville de Norcia, située à seulement 6 kilomètres de l'épicentre, la basilique Saint Benoît (San Benedetto), symbole historique et religieux, a été totalement détruite.

Construite au XIIIe siècle, la basilique n'aura pas résisté aux nombreux séismes qui ont frappé la région depuis quelques mois. Une partie des murs s'est effondrée, tandis que la tour qui abrite le clocher, bien que toujours debout, semble prête à s'écrouler. Pour les habitants et la communauté religieuse, l'effondrement du bâtiment est d'autant plus tragique qu'il est intimement associé à l'histoire de l'ordre des Bénédictins.

En effet, selon la tradition, l'église Saint Benoît a été érigée sur les ruines de la maison où naquit Saint Benoît De Nursie (San Benedetto de Norcia, en italien), fondateur des Bénédictins, en 480. Modeste église à ses débuts, le bâtiment a été agrandi au fil des années. Ainsi, la façade, la porte latérale et la base du clocher datent du XIVe, tout comme l'ogive et la structures de certaines fenêtres.

En 1966, l'église a été élevée au rang de basilique mineure par le pape Paul VI, avant de subir d'importants travaux de restauration dans les années 2000. En dépit de ces rafraîchissements, le séisme de ce 30 octobre a totalement ravagé l'édifice. Aucune victime n'est cependant à déplorer: les soeurs de la basilique ont en effet pu être évacuées par les pompiers.

Quelques heures à peine après le séisme, quelques habitants de la ville se sont spontanément réunis devant l'édifice en ruine pour prier.

Les dégâts sont également impressionnants dans plusieurs petits villages du centre du pays. Le village d'Arquata del Tronto, construit à flanc de montagne, s'est totalement effondré.

LIRE AUSSI: L'Italie frappée par un nouveau séisme, le troisième en quelques jours