Huffpost Algeria mg

L'Algérie co-présidera avec la France les prochaines réunions ministérielles du "Dialogue 5+5"

Publication: Mis à jour:
LAMAMRA
French Foreign Minister Jean-Marc Ayrault (L) shakes hands with his Algerian counterpart Ramtane Lamamra (R) upon his arrival at the Villa Mediterranée in Marseille, southern France, on October 28, 2016, for the 13th meeting of the Foreign Affairs Ministers of the Western Mediterranean (5+5 Dialogue). / AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT (Photo credit should read ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP/Getty Images) | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT via Getty Images
Imprimer

L’Algérie a été choisie au terme de la réunion de Marseille pour représenter les pays du sud de la Méditerranée occidentale, et coprésidera avec la France les prochaines réunions des ministres des Affaires étrangères du "Dialogue 5+5".

"Il me plait (à) de souligner que M. le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, compte tenu de l’importance accordée par l’Algérie au concert méditerranéen, a accepté avec plaisir que notre pays assure la prochaine coprésidence du cadre 5+5, avec le même esprit et engagement dans sa consolidation et son renforcement dans l’intérêt de nos pays et de notre région d’appartenance commune", a indiqué vendredi à Marseille le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, dans son intervention lors de la 13e réunion ministérielle.

Le "Dialogue 5+5", qui regroupe les pays de la Méditerranée occidentale, est le plus ancien cadre de rencontre entre pays du bassin méditerranéen. Sur le plan organisationnel, deux co-présidents, choisis pour une période de 2 ans, organisent les travaux de ce cercle informel qui réunit l’Espagne, la France, l’Italie, Malte, le Portugal, du côté de la rive nord, et du côté de la rive sud, l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie.

"C’est à travers des exercices tels que celui auquel on se livre aujourd’hui que des solutions collectives et concertées aux défis globaux et complexes peuvent émerger", a précisé le ministre dans son intervention à la 13e réunion ministérielle du "Dialogue 5+5" sur la Méditerranée occidentale, dont les travaux se sont ouverts vendredi en fin de matinée.

Pour lui, ce "forum d’échanges francs et constructifs", prend "tout son sens" et s’affirme "avec pertinence" tant les enjeux régionaux "son immenses".

Dans une déclaration à l’APS et à la télévision algérienne, à l’issue de la réunion de Marseille, le ministre d’Etat a affirmé que l’Algérie est "activement engagée" dans le "Dialogue 5+5", depuis qu’il a été fondé il y a un quart de siècle.

"L’Algérie a contribué de manière décisive à l’enrichissement de ce dialogue en prenant l’initiative d’un segment relatif à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, d’un autre relatif aux énergies renouvelables et à l’environnement et, plus récemment, d’un autre segment relatif aux ressources en eau", a-t-il précisé.

Il a souligné que de la même manière, "l’Algérie joue un rôle créatif, de leadership dans le cadre du +Dialogue 5+5 Défense+, dont l’Algérie assure la présidence présentement", faisant remarquer qu’un certain nombre d’initiatives ont été prises en ce qui concerne la protection du littoral de la Méditerranée occidentale, le sauvetage en mer.

"Nous avons bien l’intention d’approfondir ce dialogue sur tous les thèmes politiques et sur toutes les problématiques avec un accent particulier sur la jeunesse", a-t-il dit, soulignant que cette jeunesse doit être un "artisan" et un "bénéficiaire" de cette dynamique méditerranéenne "qui nous permettra de relever un nombre de défis communs et de tirer avantage d’un certain nombre d’opportunités".

C’est dans ce sens qu’il a rappelé, dans son intervention, que la jeunesse, cette "importante" frange de la population algérienne, presque 70%, "bénéficie d’une attention particulière et constitue une priorité du gouvernement en termes d’éducation, de formation et d’insertion dans la vie active".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.