Huffpost Algeria mg

Syrie: des avions russe et américain se sont évités de justesse

Publication: Mis à jour:
SYRIA AMERICAN PLANE
An F/A-18F Super Hornet takes off from the US navy's super carrier USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69) ('Ike') in the Mediterranean Sea on July 7, 2016. The US aircraft carrier is deployed in support of Operation Inherent Resolve, maritime security operations and theater security cooperation efforts in the US 6th Fleet area of operations. Air Wings embarked aboard conducted strikes against the terrorist group ISIL in Libya, Iraq and Syria. / AFP / ALBERTO PIZZOLI (Photo credit should read | ALBERTO PIZZOLI via Getty Images
Imprimer

Un avion de combat russe est passé dangereusement près d'un appareil militaire américain dans l'est de la Syrie, ont indiqué vendredi des responsables du ministère américain de la Défense, un incident qui souligne les dangers potentiels d'un ciel syrien encombré.

L'accident a failli arriver le 17 octobre quand un avion russe qui escortait un gros appareil de surveillance a effectué des manoeuvres à proximité d'un avion américain et s'est approché à moins de 800 m de lui, a expliqué Jeff Harrigian, lieutenant-général dans l'armée de l'Air américaine.

Un autre responsable américain, qui s'est exprimé sous couvert de l'anonymat, a indiqué que les deux appareils étaient assez proches l'un de l'autre pour que le pilote américain ressente les turbulences créées par les réacteurs de l'avion russe.

La coalition internationale et la Russie ont mis en place une ligne de communication pour discuter de la localisation approximative de leurs appareils dans le ciel syrien.

Dans le cas présent, le pilote américain a tenté sans succès de contacter l'avion russe par un canal radio d'urgence, a dit le responsable américain, mais le lendemain, des responsables russes ont expliqué à leurs homologues américains que le pilote russe n'avait pas vu l'avion américain.

Selon Jeff Harrigian, les incidents de ce genre ont augmenté ces six dernières semaines et arrivent désormais à peu près une fois tous les dix jours.

La Russie, qui soutient militairement le régime de Bachar al-Assad dans le conflit qui touche la Syrie depuis 2011, effectue des vols fréquents au-dessus de ce pays, notamment au-dessus de la ville d'Alep (nord). Elle emprunte des itinéraires de vol dans des secteurs où évoluent aussi des avions de combat de la coalition internationale antijihadistes menée par Washington, selon des responsables.

Le Pentagone réprimande régulièrement la Russie pour son attitude risquée et non professionnelle dans les opérations aériennes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.